Derniers sujets

Cérémonie commémoration Francis SUTTILL (SOE) en présence de son fils à Baule (45) le 7 Juillet : Qui vient ?

Aller en bas

Cérémonie commémoration Francis SUTTILL (SOE) en présence de son fils à Baule (45) le 7 Juillet : Qui vient ? Empty Cérémonie commémoration Francis SUTTILL (SOE) en présence de son fils à Baule (45) le 7 Juillet : Qui vient ?

Message par Fab le Dim 9 Juin - 1:30


J'ai reçu un mail de Francis SUTTILL junior que j'essaye de traduire en anglais. Je compte rencontrer Francis SUTTILL Junior lors du week end. D'autres membres du forum veulent ils s'y rendre pour échanger avec le fils de cet agent anglais ?

Il y a une cérémonie annuelle le 1er Dimanche de Juillet au mémorial de Baule où le groupe de mon père sont morts ou ont été déportés. Cette année sera un grand évènement car le 70ème anniversaire de ces arrestations. Je serais présent grâce à une invitation de Jacques Bordier dont le père, Jean, était le proriétaire du terrain où les parachutages ont eut lieu. Dimanche 7 Juillet, 11h00, service à l'église - 11h45 cérémonie devant le monument.

en version originale :

" There is an annual ceremony on the first Sunday in July at the memorial in Baule commemorating those of my father's group there who died or were deported. This year it is to be a big event as it is the 70th anniversary of the arrests there. I will be attending thanks to an invitation from Jacques Bordier whose father, Jean, owned the land where the parachutages took place. Sunday 7 July - 11h00 Service a l'eglise, 11h45 ceremonie devant le monument.
Best wishes, Francis John Suttill "

Pour info , la fiche wikipédia de Francis SUTTILL :

Francis Suttill (1910-1945) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret britannique du Special Operations Executive, section F. À la tête du réseau action Prosper-PHYSICIAN (plus connu sous le nom de réseau Prosper), il mena d'octobre 1942 à juin 1943 des actions de soutien à la résistance en France, zone nord. Arrêté par les Allemands, déporté, il fut finalement exécuté le 21 mars 1945.

1939. En septembre, à la déclaration de guerre, il s'engage dans l'armée britannique, où il est officier de renseignement.
Plus tard, il est recruté par le SOE. Il est volontaire pour une mission en France.
1942.
Été. - Il reçoit l'entraînement.
Le SOE choisit Suttill pour établir un nouveau réseau en France, zone nord, autour de Paris. Son nom de guerre est « Prosper » et sa couverture François Desprées, représentant.
24 septembre. Andrée Borrel « Denise », son courrier, est parachutée en France et prépare la voie pour Suttill.

Octobre. Dans la nuit du 1er au 2, Suttill est parachuté en France.
Avec Andrée Borrel qu'il fait passer pour sa sœur, Francis Suttill effectue un périple pour monter le Réseau Prosper-PHYSICIAN : (Chartres, Melun, Blois, Beauvais, Compiègne, Saint-Quentin).
Novembre. Arrivée d'un premier opérateur radio, Gilbert Norman « Archambaud ». Suttill recrute Armel Guerne « Gaspard » et sa femme Pérégrine.
Décembre. Arrivée d'un deuxième opérateur, Jack Agazarian, « Marcel ».
1943. Pendant six mois, le réseau se développe considérablement, couvrant une grande partie de la zone Nord, impliquant un nombre croissant d'agents, avec création de nombreux sous-réseaux et groupes d'action.
22 janvier. Henri Déricourt, un ancien pilote, retourne en France. Sa tâche principale est de trouver des terrains d'atterrissage qui conviennent et d'organiser la réception des agents envoyés par avion, principalement des agents du réseau Prosper. Pendant les quelques mois qui suivent, il organisera le transport par avion de plus de 67 agents.
Suttill et Agazarian s'interrogent de plus en plus sur la loyauté d'Henri Déricourt.

Le 23 juin à minuit, Andrée Borrel « Denise » et Gilbert Norman « Archambaud » sont arrêtés par la Gestapo, au domicile de ce dernier. Quelques heures plus tard, vers 10 h du matin, le 24, ce sera le cas également de Francis Suttill lui-même à son hôtel, près de la porte Saint-Denis. Des centaines d'agents sont arrêtés dans les jours qui suivent, fin juin et début juillet. C'est l'effondrement général du réseau Prosper.
Quand Noor Inayat Khan, qui est arrivée le 16 juin comme opérateur radio du réseau CINEMA-PHONO, découvre que Suttill a été arrêté, elle fait son rapport au SOE à Londres sur l'effondrement du réseau.
Suttill est amené au quartier général de la Gestapo, 84 Avenue Foch. Il est torturé pendant plusieurs jours. Selon Ernst Vogt, Suttill convient avec les Allemands de fournir des informations sur les stocks d'armes contre leur promesse de ne pas tuer les résistants concernés. Cependant, selon un autre agent allemand, Joseph Kieffer, ce serait Gilbert Norman qui aurait pris l'initiative de ce « pacte d'honneur ».
Septembre. Le 3, il est mis en cellule d'isolement à la prison du camp de Sachsenhausen, situé au nord-ouest de Berlin.
1945. Le 23 mars, Francis Suttill est exécuté au camp de Sachsenhausen.


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
Fab
Fab
Admin

Messages : 1296
Points : 2752
Date d'inscription : 25/08/2010

https://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum