LOIRET 39 45
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -15%
– 45€ sur la Trotinnette Xiaomi Mi ...
Voir le deal
254.99 €

Présentation de Chombier

Aller en bas

Présentation de Chombier Empty Présentation de Chombier

Message par Chombier le Mar 26 Mai - 4:12

Chombier, jeune retraité de l'Yonne appartenant à l'association Histoire et Patrimoine de Saint-Fargeau. Nous nous intéressons aux échanges qui ont eu lieu au cours de l'Histoire, récente et ancienne, entre le département de l'Yonne et celui du Loiret.
En particulier, pour la période de la Seconde Guerre Mondiale, les événements suivants font l'objet de nos thèmes de recherche.
1940: les troupes qui ont traversé l'Yonne en 1940, se dirigeaient vers le Loiret pour établir une ligne d'arrêt sur la rive gauche de la Loire. Nous cherchons tous documents et témoignages sur les mouvements des unités françaises et allemandes mais aussi sur les réfugiés civils qui se sont trouvés en 1940 sur le secteur de Bonny sur Loire à Gien.
1940-1944: la Résistance (FFI, FTP, Buckmaster SOE) en Pays de Puisaye, situé à l'ouest de l'Yonne, a été en relation avec les groupes opérant sur le Loiret, la Nièvre et le Cher. Nous recherchons les témoignages ou documents sur les interractions qui ont pu exister entre les réseaux et maquis de l'Yonne et ceux du Loiret. Par exemple entre Briare-Breteau (Loiret) et Bléneau-Saint-Fargeau (Yonne). Des Commandos anglais du SAS ont mené des actions dans l'Yonne sur le secteur de Toucy-Les Ormes, en août 1944, puis ils sont partis vers l'ouest...
1944: la libération du Loiret en août 1944 a vu passer les troupes de la 3ème Armée Américaine, dont la 35ème Infantry Division qui ont ensuite libéré de nombreuses villes de l'Yonne. Nous cherchons photos et témoignages sur les combats de la Libération, les mouvements des petites unités de la 35ème Division US et le rétablissement des autorités françaises dans les villes et villages libérés. Toujours pour le secteur de Bonny sur Loire à Gien.
Merci de m'accueillir parmi vous.
Ted

Chombier

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 25/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Chombier Empty Re: Présentation de Chombier

Message par Ourson le Mer 27 Mai - 8:30

Bonjour Chombier,

Aux archives départementales du Loiret, j'ai trouvé quelques documents qui indiquent des liens entre des maquis de la région Briare-Bonny-Thou, dont un lien avec le "maquis Bréval" (Maquis 1 du Service national Maquis) et un autre avec le Colonel Chevrier.
Concernant la Résistance dans l'Yonne, l'ARORY a depuis des années effectué un très gros travail de recherches, et publié bien des travaux.

Sur l'exode, je dispose d'un témoignage : de Gien à La Charité avec retour par La Charité-Clamecy, Auxerre-Toucy-Saint-Fargeau-Lavau-Briare-Gien.

Quant au '' rétablissement des autorités françaises dans les villes et villages libérés. Toujours pour le secteur de Bonny sur Loire à Gien'', plusieurs journaux dont les articles sur ce point ont été retranscrits afin d'en faciliter la lecture.
Les lecteurs qui consultent cette presse sont des adultes capables de se faire une opinion sans que l'on sélectionne pour eux ou que l'on commente les articles.  

Par ailleurs, je dois revoir prochainement un 'vétéran' FFI (96 bougies la semaine dernière ! mais l'esprit  toujours aussi alerte.) afin d'enregistrer son témoignage dont je n'avais pris que des notes : travail à la ferme familiale à Bonny, réfractaire STO, passage de la ligne de démarcation, Pyrénées, et au retour maquisard puis FFI sous les ordres du Lt (ou Capitaine ?) Debenne.
Si recueillir son témoignage vous intéressait et dans le cas où vous souhaiteriez vous joindre à moi pour cette rencontre, n'hésitez pas à me contacter.

Combien reste-t-il de vétérans en mesure de nous transmettre cette page de notre Histoire ?
Peut-on ne pas recueillir cette mémoire ?

Bien cordialement,

Ourson

Messages : 24
Points : 26
Date d'inscription : 12/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Chombier Empty Re: Présentation de Chombier

Message par Chombier le Mer 27 Mai - 13:04

Merci Ourson pour la rapidité de votre réponse et pour les pistes de recherches que vous nous avez ouvertes. Le dernier ouvrage édité par l'ARORY est bien sûr déjà dans notre bibliothèque et en cours d'étude. "Un département dans la guerre 1939-1945-Occupation, collaboration et Résistance dans l'Yonne"
Editions Tirésias 2007.
Si vous pouvez nous communiquer les cotes des documents des archives du Loiret sur les maquis, nous irons les consulter afin de les rapprocher avec les témoignages d'un vétéran du Service National Maquis (Maquis 3), François Solano, ancien maire de Moutiers en Puisaye.
Le témoignage sur l'exode de Gien à la Charité nous intéresse aussi puisque le trajet retour passe par Saint-Fargeau.
Le recueil de souvenirs que vous assurez auprès des témoins, acteurs et vétérans de la guerre est du plus haut intérêt et nous sommes également attachés à cette préservation de la mémoire individuelle.
Merci d'avance pour les renseignements que vous voudrez bien nous communiquer.
Cordialités historiques
Ted

Chombier

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 25/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Chombier Empty Re: Présentation de Chombier

Message par Ourson le Jeu 28 Mai - 23:47

Bonjour Ted,
Ma rapidité n 'avait été que le fruit du hasard. Je cherchais un renseignement - que j'ai trouvé sur ce site – et j'ai lu votre message.
Je n'ai pas cherché spécifiquement d'informations sur les les maquis du secteur du Loiret proche de l'Yonne. Ce sont les rencontres avec d'anciens maquisards du secteur et la lecture de documents relatifs à un réseau de résistance, Turma-Vengeance, qui m'ont amenée à vous répondre.
Je ne sais si des travaux plus complets auraient été menés. Aux AD du Loiret, les personnes qui vous accueilleront pourront vous orienter bien plus utilement que moi pour mener vos recherches, vers leur bibliothèque et les documents archivés. On y est toujours très bien accueilli et conseillé.
Les informations que j'ai trouvées se recoupent pour dire que dans ce secteur, n'étaient formés que de petits maquis, très mobiles. Robert Auger l'a précisé par écrit dans un compte-rendu.
Le 21 avril 1947, le S/Lt Brisebat écrivait à Paul Guillaume : « Je précise que je suis arrivé le premier sur les lieux le 9 juin au soir. [...] J'avais avec moi quelques hommes. [...] D'autre part, je précise que nous n'étions que 17 au maquis, je tiens à attirer votre attention sur ce point car il y a là un mystère qui ressemble à la multiplication des pains : aujourd'hui, tout le monde se réclame de S. »

À des personnes qui affirmaient que le maquis de Coullons comptait 40 ou 50  maquisards, j'ai d'abord répondu ce qu'en avait écrit un des maquisards. Face à l'insistance des 'adversaires', je leur ai montré un extrait rapidement numérisé d'un dossier CNRD de 1996-97. J'ai conservé les enregistrements des entretiens.
J'ai eu la surprise, on ne peut plus désagréable, de constater que ces personnes peu scrupuleuses, devenues auteurs,  s'étaient autorisées à publier sans même m'en informer et donc sans autorisation des extraits de ce chapitre du  dossier.
Dans ce chapitre on lit aussi la retranscription d'un témoignage qui m'avait été adressé par courrier. Cette dame résidait aux États-Unis. Elle m'écrivait : ''Ici, les Américains disent que les Français n'ont rien fait. Je me tais. Écrivez, écrivez ! '' Conséquences des ouvrages de Paxton ?  Le sujet était 'Les femmes dans la Résistance'' ; les filles' (Sophie, ma fille et Emilie) ont donc recopié son témoignage.
Dans la publication, un extrait est recopié 'mot pour mot' et devient un 'entretien' que l'un des auteur aurait mené.
Jacqueline n'était pas d'un réseau de résistance de cette ville, et ne l'a jamais prétendu. Comme beaucoup à cette époque, elle a vécu et travaillé dans plusieurs villes ou villages. Mais elle a aidé à faire passer la ligne de démarcation vers le Cher à des prisonniers évadés. Les risques étaient tout autres !

Le rescapé des camps qui à son retour ''reprend quelque temps le travail'' était un ami de mes parents, de ma famille. Il n'a bien sûr jamais repris le travail. Un détail ? peut-être. Mais pour moi, il est choquant de lire cela.
L'auteur de ces lignes, successivement Maître d'école et dirigeant d'une association sportive, conseiller municipal, et Ami, me dit : « Je ne m'étais pas rendu compte. Craignant justement des erreurs, des inexactitudes, j'étais déjà très réticent pour écrire seulement pour une exposition temporaire. Jamais je n'ai su que ce serait publié.»

Les auteurs induisent aussi l'idée que la Cie du 95è RI se serait constituée dans leur ville. La photo a été prise au Coudray, à Chartres en 1945, précisions notées au dos de la photo par un 'ancien' qui fut aussi Président de l'Amicale de cette Cie. Pourquoi ne pas l'avoir indiqué puisque l'information était connue ?
Je passe sur les erreurs de dates et même de faits : ce n'est pas l'objet de ce message mais cela devient usant d'avoir à détricoter des fables posées par des gens qui croient et répètent ce qu'on leur aurait raconté. (d'après Paul Guillaume)

Je tiens à enregistrer le témoignage de Marcel. Son chemin a croisé celui du groupe Chanzy de Bonny et il dit : ''mais, s'ils n'avaient pas fait cela, je ne serais peut-être pas là aujourd'hui pour vous parler.'' Quelques notes sur un papier seraient insipides à côté du témoignage direct qu'il encore possible de recueillir.

Bonnes recherches à vous !
Aux AD ! C'est là que vous trouverez des 'sources' sûres.

Ourson

Messages : 24
Points : 26
Date d'inscription : 12/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Chombier Empty Re: Présentation de Chombier

Message par Chombier le Ven 29 Mai - 2:57

Bonjour Ourson,
merci pour ce développement et soyez sûr(e) que je n'hésiterai pas à prendre contact avec les AD du Loiret.
Cordialités
Ted

Chombier

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 25/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Chombier Empty Re: Présentation de Chombier

Message par Ourson le Sam 30 Mai - 22:44

Bonjour,
C'est pour une précision que je n'avais pas penser à apporter. On vient de me demander qui a écrit. On me l'avait déjà demandé en janvier dernier. Comme beaucoup, sur ce site j'apparais sous un pseudo : 'ourson'.

Je me présente donc : Sylvie Deshayes, fille de Henri Deshayes, FFC, FFI, un des deux secrétaires du comité de libération de la ville de Gien et de Andrée Poupa, FFC et FFI.

Bonne journée !

Ourson

Messages : 24
Points : 26
Date d'inscription : 12/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Chombier Empty Re: Présentation de Chombier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum