Derniers sujets

"Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation

Aller en bas

"Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation Empty "Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation

Message par Invité le Mer 22 Sep - 16:22



"Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation Article-courrier-loiret

En 1940, un camp est ouvert à Beaune-la-Rolande par l’occupant allemand.

Plus de 20.000 prisonniers français y transiteront de juin à novembre avant d’être expédiés en Allemagne.

De mai 1941 à juillet 1943 le camp servira de transit à près de 6.500 juifs.
Tous ces malheureux seront déportés dans des conditions atroces et exterminés dans le sinistre camp d’Auschwitz.

Un drame que les Beaunois d’aujourd’hui n’oublient pas, et une mémoire qui est perpétuée depuis de nombreuses années par l’association d’histoire locale « Les Amis de l’Histoire de Beaune ».

Contact :

Les Amis de l'Histoire de Beaune
45340
Beaune-la-Rolande
02 38 33 36 42
richard.jean@wanadoo.fr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation Empty Re: "Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation

Message par Invité le Mer 20 Oct - 22:51

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.histoire-en-questions.fr/vichy%2520et%2520occupation/temoignage/rafledubilletvert.jpg&imgrefurl=http://www.histoire-en-questions.fr/vichy%2520et%2520occupation/temoignage/rafle%2520du%2520billet%2520vert.html&usg=__Rt12eiekjZ22qxabg6TwztIMr1g=&h=398&w=700&sz=39&hl=fr&start=1&zoom=1&um=1&itbs=1&tbnid=N6Rudz7gnOv62M:&tbnh=80&tbnw=140&prev=/images%3Fq%3Dbeaune%2Bla%2Brolande%2B1944%26um%3D1%26hl%3Dfr%26tbs%3Disch:1

"Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation Rafledubilletvert
Groupe de travailleurs de camp de Beaune-la-Rolande. Mon père, Abram, est le cinquième en partant de la gauche.

Confiant, il nous a quittées le 14 mai 1941, tôt le matin, et nous a dit : À ce soir, après nous avoir embrassées toutes les trois. Mais il n'est jamais revenu à la maison. On l'a arrêté et transféré au camp d'internement de Beaune-la-Rolande. Il y a passé treize mois.

Je ne l'ai revu qu'une fois, lorsque, après des mois de démarches, ma mère a finalement obtenu un droit de visite. Le voyage a été long jusqu'au camp, d'abord en train, puis en voiture à cheval. Je revois certaines images de cette journée, ma mère qui dépose sa carte d'identité à l'entrée du camp gardé par des gendarmes, mon père, les traits tirés mais souriant, tout à la joie de nous retrouver, la visite guidée de sa baraque, la numéro 9, et puis cette promenade en famille à l'extérieur du camp, de l'autre côté des barbelés. Mais surtout, une image tenace, celle de mes parents qui se disputent violemment.

Les voir ainsi, après une si longue séparation, m'avait plongée dans un immense chagrin. À l'époque, je n'ai pas compris, mais ma soeur m'a raconté plus tard ce qui s'était passé. Ma mère voulait que nous fuyions tous les quatre à travers champs. Elle ne voulait pas que mon père retourne au camp. On aurait pu se cacher chez des paysans et travailler pour eux en échange de leur silence. Mais mon père a refusé en disant que tant qu'il serait là, dans ce camp, faisant ce qu'on exigeait de lui, il ne nous arriverait rien. Nous l'avons raccompagné dans l'enceinte barbelée, le coeur tellement lourd. Je n'ai jamais revu mon père. Il est parti le 27 juin 1942, par le convoi numéro 5 à destination d'Auschwitz.

Avec ma soeur Louise, nous avons appris plus tard par un ancien déporté, Arié Landau, que notre père avait fait partie du groupe de Sonderkommando qui avait tenté, dans un acte de révolte ultime, désespéré, de faire sauter un four crématoire, le 7 octobre 1944. Il a été assassiné juste après, comme tous ceux qui avaient pris part à cette opération.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation Empty Re: "Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation

Message par Invité le Ven 22 Oct - 4:09

Un grand merci pour ce témoignage très émouvant...

Bien sûr qu'on ne peut pas oublier....

Florence

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation Empty Re: "Les Amis de l’Histoire de Beaune" perpétuent le souvenir du camp de déportation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum