Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Jeu 3 Aoû - 23:03 par Fab

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


JARGEAU : Le 8e RTM (Régiment de Tirailleurs Marocains) se bat à JARGEAU le 18 Juin 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JARGEAU : Le 8e RTM (Régiment de Tirailleurs Marocains) se bat à JARGEAU le 18 Juin 1940

Message par Fab le Sam 18 Sep - 21:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Historique du 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains


Le 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains, créé en 1927 à FEZ (Maroc), participe aux opérations de " pacification " des confins du Tafilalet et du Haut Atlas.

Transféré en France en 1934, il tient d'abord garnison à AUCH et à AGEN puis à BELFORT et à LONS LE SAULNIER dans le JURA.

Le 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains passe l'hiver 1939 - 1940 en Alsace avec la 13ème Division d'Infanterie (13ème DIM).
En mai et Juin 1940, les Tirailleurs se distinguent sur la SOMME et sur l'OISE lors de durs combats retardant l'avancée des troupes allemandes sur leur secteur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est en cette position, en pleine campagne, que 3 jours de répit permettent au Régiment d'aménager succinctement ses défenses pour recevoir ensuite la ruée des unités allemandes débouchant d'Amiens.

Le 2ème Bataillon, après une résistance acharnée et des pertes considérables, sera submergé dans SEUX en se sacrifiant pour permettre le repli de la Division.

Deux jours d'âpres combats, des moyens en hommes et en matériels dérisoires comparativement à ceux dont disposent les unités allemandes, les 5 et 6 juin 1940, le 1er et le 2ème Bataillon maintiennent intégralement la ligne de résistance.

Sur ordre du commandement, le Régiment se replie ensuite sur la coupure de la POIX dans la nuit du 6 au 7 juin 1940.

Le 7 juin au matin il établit une ligne de défense au bord de la rivière à l'Ouest de CONTY jusqu'à CONTRE.
Le même soir, une contre-attaque du 3ème Bataillon, appuyée par des chars, reprend le village de SENTELLE.

Dans la nuit du 8 au 9 juin 1940, le Régiment se replie sur la région de CATHEUX où il s'organise à nouveau défensivement.
Sur ordre du commandement, le 8ème R.T.M se replie à 16 heures mais laisse sur place le 3ème Bataillon qui est désigné pour assumer la responsabilité de " Bataillon d'arrière-garde " de la Division.

Il est aussitôt mis sous le feu d'une puissante action menée par les chars ennemis.
La 11ème Compagnie du 8ème R.T.M se couvre de gloire en se sacrifiant à son tour pour assurer le décrochage de ce qu'il reste dudit Bataillon.

Le Régiment continue son mouvement de repli jusqu'à l'OISE qu'il reçoit mission de défendre.

Il s'y organise du mieux qu'il le peut et tiendra farouchement les passages de la rivière du 10 au 13 juin 1940 à 4 heures du matin.

Les pertes du 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains sont telles que c'est le dernier combat d'importance auquel il aura participé durant la campagne 1939 - 1940.

C'est un Régiment décimé par ces combats d'arrière-garde qui combattra encore farouchement pour franchir la LOIRE à JARGEAU le 18 juin 1940.

Encerclés, par une manœuvre hardie de l'ennemi à travers les marais de SOLOGNE, ce qu'il reste du Régiment refuse de déposer les armes et se dégage, une fois encore, au prix du sang de ses hommes.


L'Armistice trouve ce qu'il subsiste du 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains sur la DORDOGNE.

Au cours de la Campagne 39-40 le Régiment perdra 2000 Officiers et hommes de troupe, tués, blessés ou prisonniers. Plus de 90 % d'entre eux étaient originaires des régions de MEKNES - FEZ et du RIF ( Maroc).

Quelques semaines plus tard, ce qu'il subsiste du 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains rejoignait MEKNES au MAROC. C'est là que les éléments restant du Régiment sont intégrés au 7ème Régiment de Tirailleurs Marocains.

Laminé par ses combats d'arrière-garde lors de la Campagne 1939 - 1940, le 8ème Régiment de Tirailleurs Marocains paya du sang de ses hommes l'une des grandes pages de son histoire.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Fab le Lun 9 Mai - 20:07, édité 1 fois
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: JARGEAU : Le 8e RTM (Régiment de Tirailleurs Marocains) se bat à JARGEAU le 18 Juin 1940

Message par Le Manuchard le Mar 19 Nov - 12:34

Le 8 RTM participera aux combats à Loury. Le journal de marche de la 13ème DI  porte les indications suivantes :
A Doury,* le 8° R.T.M. à l'avant-garde d'un groupement commandé par le Colonel DESCARD (60° R.I. et 8° R.T.M.) se fraie un passage à travers la localité tenue par l'ennemi.
* Erreur de frappe, lire LOURY
Source : SHD Vincennes Boite 32 N 77

Le Manuchard

Le Manuchard

Messages : 14
Points : 18
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 76
Localisation : Seine et Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum