laisser un message

Agrandir le chat .

Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Jeu 16 Sep - 21:06

Kurt Von Jesser
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Kurt Von Jesser est un général allemand de la Seconde Guerre mondiale (Wadowice Pologne 4 novembre 1890 - Vienne en Autriche le 18 août 1950).
Son nom est surtout connu par la division qu'il a créée et destinée à la répression et à l’anéantissement des maquisards auvergnats et limousins en particulier, et qui sévit dans ces régions de juin à août 1944.





* 4 novembre 1890 : naissance de Kurt Von Jesser à Wadowice en Pologne.
* 18 août 1909, Kurt Von Jesser entre dans l’armée autrichienne comme aspirant.
* Octobre 1910 : il passe sous-lieutenant de la Landwehr.
* Il fait la guerre de 14-18 dans l’infanterie.
* Juin 1917 : il commande une compagnie de combat au 157e régiment d'infanterie (allemand)
* Juillet 1921 : il devient chef de bataillon au 5e régiment d'infanterie (allemand)
* En mars 1933, il est muté dans la Bundesheer et affecté à un bataillon motorisé (Kraftfahr-Bataillon 3) à Stockerau en Autriche.
* Juillet 1937, il passe oberstleutnant (lieutenant-colonel) au 2e régiment de Panzer (Panzer-Regiment 2) de la 1e Panzerdivision.
* En mars 1938, il est incorporé dans la Wehrmacht et devient un spécialiste des blindés.
* En août 1939, il est nommé au grade d’oberst (colonel).
* De février 1940 à avril 1942, il dirige le Panzer-Regiment 36, affectée à la 4e Panzerdivision puis à la 14e Panzerdivision participant aux campagnes de France et de Russie.
* Le 29 novembre 1941 il obtient la croix allemande en or (Deutsches Kreuz in Gold) pour ses faits d’armes lors de la bataille de Rostov sur le Don.
* Le 18 janvier 1942 il obtient la Croix de chevalier de la Croix de fer (Ritterkreuz) pour ses faits d’armes lors de la bataille de Kiev.
* En mai 1942 il commande des troupes rapides d’interventions (Schnelle-Truppen) de la région militaire allemande no 13 (Wehrkreis XIII) située à Nuremberg.
* En décembre 1942, il est général de division commandant la 386e division d'infanterie.
* En février 1943, il est transféré en France au groupe d'armées D (heeresgruppe D) chargé de constituer des unités rapides.
* En août 1943 il prend le commandement de la 155e Reserve Panzerdivision stationnée à Rennes (qui dépend du 58e Corps d’armée blindé de réserve).
* En novembre 1943, il est nommé « commandant des troupes à l’instruction » à Montargis.
* En janvier 1944, il prend le commandement de la Schnelle-Brigade 74 en formation dans le secteur de Montargis composée :
o Du régiment motorisé 1000 sous le commandement du colonel Coqui
o Du régiment motorisé 1010 qui ne sera, finalement, pas mis sur pied
o Du bataillon de reconnaissance AA1000 sous le commandement du commandant Enss
o De 2 bataillons antiaériens
Il retrouvera ces unités en juin 1944.

* Le 8 juin 1944, il est affecté à l’Etat-major du 66e Corps d’Armée.
* Il est aussitôt mis à la disposition du général Fritz Brodowski pour le commandement des troupes chargées de la recherche et de la destruction des maquis et des unités FFI.
* De juin à septembre 1944, il participe à la tête de la brigade Jesser à plusieurs actions de lutte anti-maquis en Auvergne et en Limousin (batailles du Mont Mouchet et du Mont Gargan entre autres.
* En septembre 1944 il effectue, avec sa brigade, une retraite en direction de Clermont Ferrand, Dijon, et combat à Mirecourt et à Colmar.
* A partir du 2 janvier 1945 le GenMaj Curt (von) Jesser dirige la forteresse Styrie en Autriche(Festungsabschnitt Steiermark).
* Le 22 octobre 1945 il est fait prisonnier par l’armée britannique.
* Inculpé pour crime de guerre il est interné aux camps de prisonniers de Saint Fons puis du Larzac.
* Le 23 décembre 1947, le tribunal militaire de Lyon ordonne un non-lieu
* Le 17 mars 1949, il est relâché.
* Le 2 juin 1950, nouveau jugement, le tribunal militaire de Bordeaux ordonne également un non-lieu.
* Le 18 août 1950, il décède à Vienne en Autriche.
* Le 27 février 1952, le tribunal de Lyon ordonne un non-lieu définitif.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kurt_Von_Jesser

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Benoit Thiault le Lun 25 Fév - 10:36

Le régiment de sécurité 1010 a du être mis sur pied puisque c'est lui qui opère contre les maquis du Loiret en août 1944!

Benoit Thiault

Messages : 40
Points : 48
Date d'inscription : 21/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Mar 26 Fév - 7:34

oui, c'est certain:

juin 1944: création du régiment de sécurité 1010: colonel Richter

1e Battaillon: MONTARGIS
1e compagnie
2e compagnie
3e compagnie

2e Battaillon:PUISEAUX
1e compagnie
2e compagnie
3e compagnie

cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Benoit Thiault le Mar 26 Fév - 9:06

Merci pour ces infos cela confirme les écrits de Paul Guillaume qui cite souvent ce régiment et le commandant Maschler qui sévit sur Nogent sur Vernisson et Lorris. Le 2e bataillon opère du château de Chamerolles contre les maquis de Chambon et Chilleurs.
Avez-vous des sources précises sur ce régiment?
Cordialement merci

Benoit Thiault

Messages : 40
Points : 48
Date d'inscription : 21/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Mer 27 Fév - 6:42

j' essaye de réunir des infos dessus afin d'écrire un document, ce qui ne m'empêche pas de partager les infos.
Ce que l'on sait:

"Le régiment de sécurité 1010 ne fait pas parti des SS comme cela est mentionné au Musée de la résistance.
Il s'agit d'une unité de répression contre les résistants et qui est aidé par la Gestapo.
On sait d'après le livre du maquis de Chambon qu'un Alsacien qui a déserté en faisait parti.
Ce régiment dispose d'armes lourdes par rapport au maquis:
-automitrailleuse (sans doute panhard 178 prise au français en 1940) venant du bataillon de Puiseaux
-canons antichar (37mm)
-canons antiaérien (Flack 20mm)
-camions avec mortiers?
-voitures de liaison (Chevrolet 1937)
-artillerie?
-voiture sanitaire?

Il coopère parfois avec l'aviation, notamment les appareils de reconnaissance fieseler storch provenant d'un aérodrome autour d'Orléans.

Il participe au démantèlement des maquis du Loiret sur dénonciation d'une personne inconnu.
Il attaque le carrefour de la résistance après avoir mis en garde les résistants sur les embuscades et sabotages. Il se sont trompés de lieu, le maquis n'était pas là (l'agent double n'ayant jamais pénétré le vrai maquis). Contraint d'abandonné l'attaque par l'arrivé rapide des Américains, le régiment prépare la défense de Montargis, notamment à Bellegardes et vers Phitiviers. Il est repoussé jusqu’à Montargis et bat en retraite.
Il participera avec les restes (500 hommes) à la défense de Metz, après on ne trouve plus sa trace."

merovide cat







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Benoit Thiault le Mer 27 Fév - 10:04

Il me semble que Emile Rise l'Alsacien qui a déserté est habillé en noir sur une photo de groupe avec les SAS et le maquis de Chambon mais je n'arrive pas à distinguer si c'est une tête de mort sur son calot.
D'autre part lors de l'attaque du maquis de Lorris des témoignages parlent de soldats en tenue camouflage mais impossible de savoir si c'est celui de la Wehrmacht ou des Waffen SS.

Benoit Thiault

Messages : 40
Points : 48
Date d'inscription : 21/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Jeu 28 Fév - 8:31

Emile Rise, comme il est mentionné dans le livre de Paul Guillaume, provient de la Wehrmacht.
J'ai sous les yeux un livre sur les uniformes des régiments contre les résistants créer dans chaque pays d'Europe; Il s'agit d'uniformes noir, avec différents insignes relatifs à la police locale au service de l'Allemagne.
Si vous voulez, je veux bien voir votre photo afin peut être de l'identifié, dans un but commun!

Pour ce qui est du camouflage, je me souvient d'un passage de livre relatant les soldats Allemands tué lors de l'attaque du maquis de Lorris. "Ils étaient justement vêtu de noir, portaient un insigne identifiant le régiment et portaient un casque avec filet contenant des branchages pour évoluer en forêt.

Pour ce qui est des régiment de sécurité, ils n'étaient pas pourvu totalement d'origine allemande. Bien souvent des origines de l'Est, d'Inde ( exemple du cher), Alsacien...etc

Content de pouvoir vous aider dans vos recherches!

Merovide cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Benoit Thiault le Jeu 28 Fév - 11:20

Merci pour ces précisions.
La photo est visible sur une page face book La Résistance dans le Loiret.

Benoit Thiault

Messages : 40
Points : 48
Date d'inscription : 21/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Sam 2 Mar - 1:30

"Je viens d'étudier la photo, très instructrice, en faisant un zoom avec l'ordinateur:

-Les ailes de l'insigne de l'aigle sur le calot sont rectiligne horizontalement ce qui indique d'après le livre l'insigne de la Police de sécurité, celle de la SS étant entouré d'un cercle ou l'aigle ayant les ailes recourbées.

-En dessous, ce qui pourrait-être une tête de mort (SS) n'en ai pas une ( on ne voit pas les os croisés).
Elle est parfaitement ronde, il s'agit de la cocarde national Allemande (Bleu,Blanc et Rouge à L'intérieur).

D'après le livre Osprey Publishing, La Police Militaire Allemande 1939-1945, Il s'agit de la Police de sécurité, dont on apprend qu'elle peut avoir autorité sur la Wehrmacht et la SS.

Ce qui explique pourquoi le régiment de sécurité 1010 était chargé à Montargis d'arrêter l' armée Allemande en repli pour recréer un front sous l'impulsion du général Arndt "commandant de la Place Forte".

J'espère qu'un jour, on supprimera au musée de la résistance de Lorris, les deux lettres de SS sur l'affiche de l'attaque du maquis de Lorris. Je pense que l'affaire des assaillants est résolue".

Merovide cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Fab le Sam 2 Mar - 10:37

J'ai récupéré il y a quelques temps le témoignage d'un ancien maire de bouzy la Forêt qui avait vu la forteresse volante s'écraser à Bouzy dans sa jeunesse.

Des personnes qu'il connaissait lui avait dit s'être planquées au petuit matin en entendant parler allemand dans la forêt du côté du village, le jour de l'attaque du carrefour de la Résistance. D''après lui une partie des effectifs seraient partis de Bouzy La Forêt pour rayonner dans les bois à la recherche du maquis.

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1192
Points : 2622
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Benoit Thiault le Lun 4 Mar - 2:08

Lourd bilan pour cette journée du 14 août du côté des maquisards. En revanche il est plus difficile de connaître le nombre exact de tués du côté allemand.

Benoit Thiault

Messages : 40
Points : 48
Date d'inscription : 21/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Lun 4 Mar - 7:02

"Le groupe Bourgeois de Montargis, qui se portait en renfort du Maquis, arrivait vers 23 heures au Carrefour d'Orléans, et là, à proximité des cendres de la tragédie du matin au pied du grand séquoia, il put contempler un instant une trentaine de cadavres Allemands."

Logique! Les allemands n'ont presque pas engagé leurs hommes, ils ont envoyé leurs automitrailleuses en reconnaissance, devant l'échec de celle-ci, ils ont bombardé avec l’artillerie les lieux où ils pensaient trouvés le maquis. Il y eu quelques engagements éparses. Mais pour les Allemands devant l'impossibilité de situer un lieu précis, où engager 1200 hommes, ont préféré minimiser les pertes (Surtout que L'armée Américaines étaient aux portes du Loiret).

cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Benoit Thiault le Lun 11 Mar - 21:53

A propos des meurtres de Chilleurs le 14/08 commis par le régiment de sécurité: extrait du témoignage de Raoul Dayde du maquis de Chilleurs.
"J'ignore pourquoi mes 3 compagnons ont été fusillé. Au château de Chamerolles pour me faire parler les Allemands me rouèrent de coup avec une matraque pendant 1h30../..J'ai l' impression qu'il y avait des SS et de la troupe. Les SS étaient vêtus de verts foncés avec une tête de mort sur la manche, les autres étaient des soldats ordinaires de l'infanterie."
Peut-être une description des policiers du SD d'Orléans qui menaient les opérations mais il me semblent que leurs uniformes ne sont pas verts foncés?

Benoit Thiault

Messages : 40
Points : 48
Date d'inscription : 21/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Mar 12 Mar - 9:37

Voici ce qu'il y a comme infos dans le livre de Paul Guillaume:

"château de Chamerolles, 200 ou 300 hommes, 30 véhicules, et 4 pièces antichar. Cette troupe, que les habitants prirent pour un détachement SS était formée de 3 compagnies du 2e bataillon (donc Puiseaux) du régiment de sécurité 1010, chargé de combattre les maquis du Loiret, sous le commandement du capitaine Kubale, assisté du lieutenant Lacase, commandant la 5e compagnie ( tiens donc le 2e bataillon à 5 compagnie!),
et du capitaine Hahn, commandant la 8e compagnie (et de 8 pour Puiseaux!). Ce régiment était au service de la Gestapo, dont la responsabilité était supérieure à celle des militaires."

les régiments de sécurité étaient habillés et armés avec les surplus et les armes récupérés. Il est possible que les différentes compagnie n'est pas eu les mêmes uniformes. Par contre ce qui est reconnaissable, comme sur la photo d'Emile Rise, c'est la cravate des sous officiers de la police. Je confirme, l'aigle sur son uniforme est bien de la Werhmacht. Je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur les SS, en tant de guerre, tous le monde peut tuer ou faire des représailles.

cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Invité le Lun 8 Avr - 5:26

je pense que pour les SS, comme tu l'as précisé, il peut s'agir de Fritz Merdsche de la gestapo d'Orléans. Dans le livre "Le Loiret dans la tourmante", On apprend qu'il se déplace souvent accompagné de Frantz Remeringer, Karl Schubert, Willy Salman, les agents Français Lussac, Laperche, Bodes, Eyman. Et il travail beaucoup avec Maschler, par ailleurs, il est certain que tout ce groupe était à Chamerolles. Le livre de Chamerolles, nous racontent que la torture est pratiqué sur les prisonniers, ce qui ne ressemble pas à la Wehrmacht, mais plutôt à la gestapo qui sera impliqué dans la plupart des arrestations. Le capitaine Giry, est connu de ce service pour y avoir échappé à Dunkerque en 1943! Le jours de l'attaque du maquis de Lorris, L'abbé Thomas et le capitaine Giry sont emmenés dans une traction, véhicule de la Gestapo. Les Allemands croyaient que devant le carrefour de la résistance, ils parleraient après avoir été torturé de l'emplacement du maquis dont ils ne le connaissent pas. Je crois aussi qu'ils sont abattus à part et d'une balle de revolver dans la tête, alors que les autres sont fusillés!

cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Benoit Thiault le Lun 8 Avr - 6:06

Effectivement l'agent du SD d'Orléans qui mène les opérations avec le régiment 1010 était Hans Holtey. C'est lui qui achèvera d'une balle dans la tête l'abbé Thomas après sa tentative de fuite au carrefour.
Quant à Roger Giry il est emmené vers le camp des Aulnotes (Cie de réserve du maquis de Lorris) où il est abattu dans une allée forestière.
Pour Dunkerque c'est en 1940 après avoir été blessé qu'il est embarqué pour l'Angleterre. Rapatrié à Marseille en octobre 1940 il reprend son poste d'instituteur à Nibelle. Membre de Libération-Nord il est identifié par la Gestapo en octobre 1943. Il échappe aux policiers venus l'arrêter à Nibelle le 17 octobre. Il se réfugie à Ingrannes, Lorris puis dans la Nièvre avant de revenir en avril 1944 pour fonder le maquis de Bois-Thomas après l'attaque du maquis de Chambon.

Benoit Thiault

Messages : 40
Points : 48
Date d'inscription : 21/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kurt von Jesser formation des unités anti maquis à Montargis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum