laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

5 familles juives arrêtées en 1941 et 1944 dans notre département

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5 familles juives arrêtées en 1941 et 1944 dans notre département

Message par Invité le Jeu 16 Sep - 20:15

- Grangermont -

05/1944 Famille Meyer - Renée Meyer, 33 ans, raflée en mai 1944, a été déportée sans retour vers Auschwitz.


- Montargis -

14/07/1942 Famille Novodorsqui (Nowodworski) - Golda, 38 ans, née Kalina à Varsovie (Pologne) le 19 mars 1904 habite à Montargis, 44, rue du Général-Leclerc. Arrêtée parce que Juive, elle est déportée sans retour à Auschwitz de la gare de Pithiviers le 17 juillet 1942, par le convoi n° 6, avec sa belle-sœur Fajda Nowodworski, et sa nièce Rebecca, 13 ans, née le 13 septembre 1928 à Luxembourg.
09/10/1942 Famille Novodorsqui (Nowodworski) - Les filles de Golda, arrêtée le 14 juillet 1942 à Montargis, Raymonde, 13 ans, Suzanne, 10 ans et Flore, 7 ans, sont arrêtées à l'école à Montargis parce que juives, le 9 octobre 1942, conduites à la Feldgendarmerie puis à la prison de Montargis puis les petites filles sont conduites assises sur des caisses de limonade au camp de Beaune-La-Rolande. Monique, qui a 6 mois, échappe à l'arrestation car la nourrice avait réussi à persuader le gendarme qui était venue l'arrêter que Monique était un bébé qui faisait pipi partout... Les enfants internés furent conduits dans les centres de l'UGIF d'où ils seront quasiment tous déportés et exterminés... pas nos petites sœurs... Grâce à leur aînée, elles réussiront à s'évader des centres de L'Ugif.


- Orléans -

06/1942 Famille Borowski - Judel, 44 ans, né en 1898 à Grajewo (Pologne), commerçant, son épouse Sara, 42 ans, née Asher en 1900 à Grajewo (Pologne), leur fille Tzvia (Cywja), 16 ans, née à Grajewo le 15 avril 1926, habitaient 6, rue Saint-Étienne à Orléans. Raflés parce que Juifs, ils sont déportés sans retour le 28 juin 1942 par le convoi n° 5 vers Auschwitz.


- Pithiviers -

14/05/1941 Famille Waxberg - Le 14 mai 1941, Daniel est arrêté et interné au camp de Pithiviers où il fut affecté au poste de facteur, ce qui lui permet de sortir. Le 14 mars 1942 Daniel saisit l'occasion et s'enfuit.


- Saint-Benoît-sur-Loire -

24/02/1944 Famille Jacob - Max Jacob, 67 ans, poète, romancier, essayiste, épistolier et peintre français, né le 12 juillet 1876 à Quimper habite à Saint-Benoît-sur-Loire. Arrêté à Saint-Benoît-sur-Loire par la Gestapo d'Orléans parce que juif le 24 février 1944, il est interné au Camp de Drancy, où il meurt d'épuisement deux semaines plus tard, le 5 mars 1944. Son corps a été inhumé en 1949 à Saint-Benoît-sur-Loire.

http://www.ajpn.org/departement-Loiret-45.html#postarrest


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum