Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


SULLY SUR LOIRE : Le 30e BCP (Bataillon de Chasseurs à Pieds) défend la ville le 15 Juin 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SULLY SUR LOIRE : Le 30e BCP (Bataillon de Chasseurs à Pieds) défend la ville le 15 Juin 1940

Message par Math le Mer 15 Sep - 23:18

Témoignage : le 30e Bataillon de Chasseurs ( Sully Sur Loire Juin 1940 )


Colonne allemande franchissant le pont du génie à Sully Sur Loire



Après la Sarre , Rouhling, Saint Avold, Forbach,, Rethondes et Ormoy-Villers, le 30° Bataillon de Chasseurs se repli à Sully Sur Loire et ses alentours. Ce texte est tiré de son historique .


15 JUIN 1940 : EMBARQUEMENT EN CHEMIN DE FER

Dès l'arrivée à la Chapelle, le bataillon reçoit l'ordre d'embarquer en chemin de fer dans la gare de cette localité. A 5 heures, le train composé de turcs, est chargé et se met en marche sur Malesherbes, Pithiviers, Orléans.
Le 15, vers 18 heures, le train est arrêté à quelques kilomètres Des Aubrays. Des avions allemands, revenant de bombarder Orléans, lâchent quelques bombes aux abords du train sans causer d'ailleurs aucun dégât.
A minuit le train arrive en gare de la Ferté où le bataillon débarque à partir de 2 heures.

16 JUIN : STATIONNEMENT A TIGY

De La Ferté, le bataillon est envoyé à Tigy, où il se garde face au Nord. Il y arrive vers 11 heures. L'aviation ennemie est assez active et bombarde La Ferté et Tigy où s'entassent les colonnes de réfugiés. Les victimes civiles sont nombreuses (15 tués, 60 blessés à Tigy). Quelques bombes sont tombées à proximité du point de stationnement du bataillon, sans causer de victimes.
La journée est une journée de repos à l'exception du travail nécessaire à la confection des tranchées de bombardement. La nuit est calme.



17 JUIN : OCCUPATION DE LA LOIRE

A partir de 6 heures le bataillon est transporté au moyen de ses camionnettes et de camionnettes de la division, dans le quartier des Gauriers, à l'Ouest de Sully. La compagnie GAMBIEZ et deux sections de mitrailleuses occupent la partie Ouest du quartier, en liaison avec le 8ème B.C.P. La ligne principale est sur la Loire. Le quartier correspond à la courbe de la Loire à l'Ouest de Sully.
La compagnie ROCH, dont l'emploi est d'abord prévu en réserve dans Gauriers, reçoit à midi l'ordre d'occuper le sous-secteur du 170ème R.I. qui n'a pas encore rejoint à l'Ouest du 8ème B.C.P. La compagnie occupe immédiatement l’emplacement fixé. Vers 15 heures elle établit sa liaison à gauche avec des éléments du G.R.D.I. 16. Le P.C. du bataillon est à la ferme du Gauriers. Le T.C. à la ferme Pavie. La section de 25 du lieutenant FIEVET est sur la Loire en renfort de bataillon.
Pendant la soirée du 17 les réfugiés continuent à passer sur le pont de Sully.
Le bataillon organise ses positions. Tout le monde est enterré à la fin de la journée.
La nuit se passe dans le calme. Dans la matinée du 18 les réfugiés continuent à passer sur le pont de Sully jusqu'à 9 heures du matin. Des patrouilles envoyées par la compagnie BOIS sur la rive Nord, signalent que mélangés aux réfugiés, des officiers allemands en camions règlent la circulation au Nord de la rivière.
Vers midi, le pont de Sully saute et immédiatement un violent bombardement de gros calibre s'abat sur la localité, mettant le feu en plusieurs points. Le bombardement continue plusieurs heures et affecte la droite de la compagnie BOIS.
Des patrouilles ennemies arrivent sur la voie ferrée vers 14 heures et les fusils-mitrailleurs de la compagnie BOIS entrent en action. A 15 heures des éléments ennemis sont aperçus par la section de mitrailleuses de l'adjudant HAUTBOIS (droite du sous quartier GAMBIEZ), sur la plage au Nord de l'île. Nos mitrailleuses les prennent sous le feu et ils se dispersent.
Pendant ce temps l'ennemi a installé des armes automatiques dont probablement une mitrailleuse de 20 millimètres à l'entrée Nord du pont et un mortier dans les bois à l'Ouest du pont et a ouvert le feu sur notre position. Le P.C. des Gauriers est violemment bombardé par du 105. Le bataillon demande le tir d'arrêt prévu devant le sous-quartier BOIS. Ce tir se déclenche presque aussitôt. Un obus de 75 tombe exactement sur une barque remplie d'ennemis qui est partie de l’île et se dirige vers la rive Sud, malgré les feux de la section HAUTBOIS. Depuis ce moment toute circulation aux abords de la Loire, et même à l'intérieur du quartier, est rendue très difficile en raisons des feux d'armes automatiques que l'ennemi déclenche sur les isolés.
Le repli du bataillon groupé a été décidé pour 20 h 45. Les premiers mouvements de repli de la compagnie BOIS amènent une vive réaction par le feu de l'adversaire. Le P.C. où arrivent les premiers éléments repliés est de nouveau pris à partie violemment par l'artillerie.
Le lieutenant ROGEZ, de la compagnie BOIS, qui se trouve en liaison avec le 141ème d'infanterie, a reçu l'ordre de repli mais il se rend compte qu'il sera impossible de dégager en plein jour le canon de 25 du lieutenant FIEVET, ainsi que les mitrailleuses du sous-lieutenant FORISSIER (ils sont en effet pris sans arrêt sous le feu des mitrailleuses et des mines) ; il décide de rester. Le lieutenant FIEVET est blessé par deux fois par des éclats alors qu'il prépare l'évacuation de la pièce de 25. Il refuse de la laisser évacuer.
Vers 19 heures le capitaine MEGER demande que le repli soit retardé, ce qui lui est accordé. Les agents de liaison se hâtent de porter le contre-ordre. L'aspirant DELMAS est déjà parti pour voir sur place la situation des éléments de droite du bataillon et la liaison avec le 141ème R.I. Les éléments de la compagnie BOIS déjà repliés réoccupent leur position.
Le contre-ordre arrive un peu trop tard à la compagnie GAMBIEZ, qui a déjà quitté sa position. Elle la réoccupe sans être vue de l'ennemi. Un nageur allemand se hâte déjà vers le rivage Sud. A 50 mètres, cinq coups de fusil le font disparaître. L'ennemi a sûrement été trompé par la fausse manoeuvre et sera désormais moins pressé de franchir le fleuve.
Le repli est fixé pour 21 h45 (heure de départ des emplacements). Le bataillon est regroupé sur la route de Villers et se dirige sur Pierrefitte.
Au cours de la journée, le chasseur RACCUIA, de la compagnie BOIS, a été tué et il y a plusieurs blessés. Les agents de liaison ont eu à exécuter deux ou trois allers et retours sous le feu d'infanterie, qui les oblige à parcourir en rampant plusieurs centaines de mètres. Au poste de secours le capitaine GARITAN et le chasseur HUSER, infirmier, ont soigné sur place les blessés sous un violent bombardement. Les pertes sont réellement minimes. Mais ce résultat n'a été obtenu que grâce à l'installation très poussée à laquelle avait procédé le bataillon avant l'intervention de l'ennemi et au courage des agents de liaison qui ne se sont pas laissés retarder par les bombardements ni les balles.

TUÉS ET BLESSÉE DU 18 JUIN À SULLY-SUR-LOIRE.

Tué : chasseur RACCUIA.
Blessés : chasseurs VIVIEN, LERSCH ; 1ère classe : AVRIL, CROBINSKI.



http://diables-bleus-du-30e.actifforum.com/t1415-1939-1940-quatrieme-chapitre

Math
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SULLY SUR LOIRE : Le 30e BCP (Bataillon de Chasseurs à Pieds) défend la ville le 15 Juin 1940

Message par Fab le Jeu 16 Sep - 3:12


Merci Math pour cette photo que je ne connaissais pas Smile
avatar
Fab
Admin

Messages : 1178
Points : 2596
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SULLY SUR LOIRE : Le 30e BCP (Bataillon de Chasseurs à Pieds) défend la ville le 15 Juin 1940

Message par Fab le Sam 5 Mai - 9:52

Petites infos supplémentaires sur le 30e BCP , à vérifier :

....le 30° est en garnison de 1936 à 1939 à SAINT NICOLAS DE PORT ,de 1939 à 1940 il fait la campagne de FRANCE en septembre 39 il pénétre en SARRE ,en novembre il est relevé et part en repos , il cantonne à LUNEVILLE ensuite il est dirigé sur MALANCOURT SUR SEILLE ou il est en réserve d'armée ." il défile devant le roi GEORGES VI d'Angleterre à NOUEANT " durant cette période il participe à des travaux de fortification .

De février à mai 1940 il combat dans la region de SAINT AVOLD à FORBACH le 24 mai, il est à COMPIEGNE pour renforcer les troupes qui occupent l'Aisne en juin il rejoint ORMOY-VILLERS un déluge d'artillerie s'abat sur les positions du 30° après 36 heures de combat ,le 13 juin il arrive à ESBLY .

Le 15 il embarque à la chapelle LA REINE espérant atteindre ORLEANS il est stoppé à 18 heures près des AUBRAIS par des avions allemands qui bombardent le convoi, débarqué du train à 2 heures du matin le 30° se dirige vers TIGY ou il se remet en condition.

Le 17 il est à l'ouest de SULLY SUR LOIRE ou il s'installe .Les troupes allemandes réglent la circulation des réfugiés au nord du fleuve . Vers midi le pont de SULLY saute .L'ensemble du secteur subit alors un violent bombardement qui dure plusieurs heures .
L'artillerie pilonne le P.C.( poste de commandement) du 30°à 20h45 le Bataillon doit décrocher .Le 19 il arrive au nord de PIERREFITE . Il recois l' ordre de se replier il et embarquer dans des camions .


Le 7 juillet il arrive à LIMOGES par la voie ferrée .Le chef de la 1 ere demi brigade se fait présenter lors d'une prise d'armes les trois bataillons réunis pour la circonstance.la foule émue par le spectacle de ces chasseurs ayant réussi à garder la tete haute malgré la défaite ne peut que les applaudir.
Le général FRERE,qui assiste au défilé félicite le chef de ces bataillons et déclare: "Non,l'ame française ne mourra pas dans le coeur des chasseurs du 30°"

.... Le 30° est un glorieux bataillon "toujours en pointe" .....Recevez toutes mes amitiées Chasseur, j'ai moi meme servi au 8° et au 16°.


source : MESSAGE POSTÉ PAR SORTE LE 26/09/2003 À 03H21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1178
Points : 2596
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SULLY SUR LOIRE : Le 30e BCP (Bataillon de Chasseurs à Pieds) défend la ville le 15 Juin 1940

Message par Fab le Sam 5 Mai - 9:55


et une autre source :

Le Bataillon arrive à Liverdy (Seine-et-Marne), le 14 à midi. A 15 heures, il reçoit l'ordre d'embarquer immédiatement à Gretz. Les convois hippo partent par la route. Le Bataillon arrive à la Chapelle-la-Reine (Seine-et- Marne), à 4 heures, le 15 juin.

Il embarque aussitôt en chemin de fer et arrive le 16 à 2 heures à la Ferté-Saint-Aubin (Loiret) où il débarque. 11 se porte dans les bois à l'Ouest de Tigy (Loiret) et y stationne le 16 et la nuit du 16 au 17. Le 17 dans la matinée, le Bataillon est porté sur la Loire à l'Ouest de Sully où il occupe le Quartier des Gauriers. Le 18, il reçoit un ordre de repli pour la fin de la journée. Cependant les tirs de mitrailleuses, de mortiers, d'artillerie ennemis se déclenchent vers 15 heures et rendent le repli très difficile de jour. Il y a un tué et plusieurs blessés. Le repli est retardé et s'exécute la nuit sans incident.

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1178
Points : 2596
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SULLY SUR LOIRE : Le 30e BCP (Bataillon de Chasseurs à Pieds) défend la ville le 15 Juin 1940

Message par Martin Jean-Pierre le Mer 4 Déc - 6:51

En complément, quelques photos du Pont de Sully récupérées sur un site de vente aux enchères.

url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=593&u=11085839][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=596&u=11085839][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url]
avatar
Martin Jean-Pierre

Messages : 104
Points : 136
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 71
Localisation : Vienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SULLY SUR LOIRE : Le 30e BCP (Bataillon de Chasseurs à Pieds) défend la ville le 15 Juin 1940

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum