Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Jeu 3 Aoû - 23:03 par Fab

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Andréa Thureau, femme de résistant à Sandillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Andréa Thureau, femme de résistant à Sandillon

Message par Fab le Mer 28 Mai - 7:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Andréa Thureau et son fils Michel se souviennent de Sandillon après l'attaque du maquis de Samatha par les allemands

La sandillonnaise Andréa Thureau conserve tous ses souvenirs du haut de ses 101 ans. Une des périodes qui a particulièrement marqué sa vie est la Seconde guerre mondiale. Après l'exode de 1940 sur les routes du Loir et Cher avec son mari Marcel et son fils Michel, c'est le retour dans Sandillon occupé par les envahisseurs allemands. 4 Années se passent, le mari d'Andréa est de plus en plus actif auprès de la résistance local. Récupération d'armes et d'explosifs largués en parachutes par les avions anglais, en vue de préparer des sabotages le jour du débarquement allié, prévu pour dans peu de temps. Le maquis de Samatha auquel est rattaché Marcel devient petit à petit l'un des plus gros centre de parachutage du Loiret, ou les anglais parachutent 50 tonnes de containers de toute sorte.  Andréa se souvient : «J'ai été une fois sur l'emplacement du maquis. Quand le camp a été attaqué en Juin 1944, les résistants se sont dispersés. J'ai été dénoncé parce que mon mari était résistant. Les allemands sont arrivés en camion à Sandillon, et ont embarqué pas mal de monde qui ont été déportés. Trois soldats sont rentrés chez moi, ont pris mes bijoux et mon argent. Ils m'ont menacé de me fusiller sur la place, puis sont repartis. J'ai hébergé mon mari Marcel et un autre résistant François Masson dans le grenier de notre maison un moment. Puis tous les deux sont partis au nord de la Loire. Un soir j'avais rendez-vous avec eux pour traverser le fleuve et les rejoindre. Je me suis lancé à la nage. Arrivé au milieu du fleuve, une embarcation remplie de soldats allemands et de miliciens s'est approchée et m'a fait prisonnier. Je leur ai demandé de me tuer, ils ne l'ont pas fait. C'est la deuxième fois en 2 mois que j'échappais à la mort. Juste après les troupes américaines sont arrivées pour libérer la région».
Pratique: Les commémorations du maquis de Samatha à Sandillon auront lieu le dimanche 22 Juin à Sandillon.

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum