laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

950eme Régiment d'infanterie "Indien"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

950eme Régiment d'infanterie "Indien"

Message par Invité le Lun 14 Avr - 4:56

 Depuis le mouvement d'indépendance pacifique, de Mahatma Gandhi contre le colonialisme Anglais de l'Inde, un opposant Netaji Subhas Chandra Bose incite à des actes plus violents envers les Britannique. L'Allemagne profite de cette idée, pour essayer de rallié l'Inde à la cause de l'Axe. Les prisonniers de la 3eme Brigade Indienne capturé par  l'Afrika Korps de Rommel, en Libye, viendront garnir ce régiment, en majorité musulmans et Hindous.  Avec la propagande Allemande et le leader opposant Netaji Subhas Chandra Bose arrivé à Berlin, les prisonniers Indiens, combattront pour l'Allemagne. Le système de castes et religions sont interdits pour maintenir le groupe.

L'entraînement du régiment est assuré par des officiers Allemands, dans les camps de Frankenburg et Kunisgbruck. Il est commandé par le général Taglishbeck. Le 26 août 1942, les Indiens prêtent serment et la "Légion des Indiens libres de l'armée Allemande ( régiment d'infanterie 950), est créé. Le 8 août 1944, le régiment passe sous l'appellation de la S.S. et un nouveau commandant, le S.S. Oberfuhrer Heinz Bertling.


Le régiment est affecté aux lieux suivants:

-1943 Pays-Bas (Les Indiens ne supportent pas le climat du Nord).

- printemps 1943 Belgique.

-septembre 1943 Mur de l'Atlantique/ Estuaire de la Gironde (il dépend de la 708e division d'infanterie Allemande et ensuite de la 159e division d'infanterie Allemande).

Les uniformes ressemblent à ceux de l'afrika Korps, seules les turbans et un badge portant l'écriteau "Freies Indien"  les distingues des autres unités.  L'armement est le même, qu'utilise les divisions d'infanteries Allemandes. Le régiment compte 3500 hommes, encadré par 300 Allemands, dans 3 bataillons:


-Ier bataillon commandé par Hauptmann Schwarwachter.

-IIeme commandé par Hauptmann Schonhals.

-IIIeme bataillon commandé pat l'Oberleutnant Kutscher.

A l'été 1944, le régiment est chargé de dégager les routes de replies, de toutes résistances. Les premières exactions commencent en Charente, le régiment fait des étapes de 25 à 50 Km par jour. Les barrages d'arbres et les attaques, donnent l'occasion aux Indiens, de considérer le peuple Français, comme un ennemi à lui seul.

Le 29 août, les Indiens sont dans le département de l'Indre. Ils ratissent la forêt de Chateauroux, anéantissant des groupes de maquisards (les Indiens sont doués dans ce genre de combat) et ensuite arrivent le Cher. Ils n'hésitent pas à piller, violer, tuer et incendier, sans aucune retenue de la part de leurs officiers, ayant de plus en plus de mal à se faire obéir. Ils sont souvent confondu avec des Américains, en raison de la langue Anglaise,  parlé dans tous le régiment.


Lieux de passages: Poitiers, Buxerolles, la Roche-Posay, Martizay, Saint-Michel-en-brenne, Vendoeuvres, Neuillay-les-Bois, Ardentes, Sassierges-Saint-Germain,Ambrault, Bommiers, Pruniers.

Résumé de:  

L'Indre sous l'occupation allemande 1940/1944 Sébastien DALLOT

 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum