laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

Le major Robert Leye et la Schnelle Abteilung 602 à Chambord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le major Robert Leye et la Schnelle Abteilung 602 à Chambord

Message par Fab le Sam 22 Mar - 2:26

L'unité rapide 602 (Schnelle Abteilung 602) est constituée en France le 3 Mars 1943. Elle est basée à Mont De Marsan. C'est le major Robert Leye qui commande l'unité de Juillet 1944 à Novembre 1944, qui passe par Chambord entre le 21 et le 25 Août 1944 et exécute plusieurs civils le 21 Août 1944. Cette unité est souvent par erreur considérée comme appartenant à la division allemande Das Reich.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Plaque située sur le mur d'enceinte des écuries du château de Chambord

BERTHON Jules
BIGOT Léon
CASTILLA Jules
CORRÉAS Jean
DUQUE Simon
GUILLAUME Georges
HALLIER Daniel
LECOEUR Gaston
SALÈS Michel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


D'autres infos sur cette unité et ce major Leye ?



sources :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.http://forum.balsi.de/index.php?topic=535.0

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1189
Points : 2617
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le major Robert Leye et la Schnelle Abteilung 602 à Chambord

Message par Invité le Dim 23 Mar - 4:17

Elle faisait partie de la 16 division d'infanterie, arrivée trop tard, pour les combats d'Orléans. Elle se contente de protéger la retraite des autres unités, en bloquant le Sud de la Loire. Elle s'échappe vers la Charité-sur-Loire. Son agressivité, provient des actions F.F.I. retardant chaque jour la retraite Allemande. L'unité cherche les responsables au village, le plus proche de chaque attaque. Quand à la "das reich" son repli s'effectue, proche de Châteauroux. Il n'y a aucune preuve de son passage dans le Loiret.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum