Derniers sujets
» presentation
Aujourd'hui à 0:24 par durand

» Présentation Didier
Hier à 23:14 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Sam 22 Juil - 19:55 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

» Une maquette sur la reconstruction de Gien (1940) retrouvée dans un grenier
Mar 23 Mai - 3:48 par cgouache

» Poilly-lez-Gien sous les bombes
Mar 23 Mai - 2:16 par cgouache

» présentation LAURENT
Sam 20 Mai - 13:51 par lolo18

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Invité le Sam 8 Mar - 7:52

Merci de bien vouloir m'excuser pour l'erreur d'orientation de ma question que voici
"Je recherche l'identité de la colonne allemande qui s'est rendue le 23 aout 44 à DOUCHY ainsi que l'identité de la colonne américaine qui a soutenu les douchyssois qui ont contraint cette colonne à se rendre, me sources connues ne convergent pas, cordialement à tous gilles".
La reconstitution de la libération qui se met en place se déroulera le 7 Septembre vers 16h dans la rue principale comme vécue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Blue Devil le Sam 8 Mar - 23:51

Douchy est libérée par le CCB de la 4th Division, avec attaché le 2/137th infantry et une batterie du 448th AAA, mais d’après le rapport le 137th inf le 23 est à Courtenay.
Et le 42d Cav au sud de la ville à St Maurice et les Ormes
Le CCB est composé du 51st Armored Infantry Bn, 22d AFA Bn, 8th Tk Bn, un platoon du 704th TD Bn, B/46th Armored Med Bn, un platoon du 24th Armd Eng Bn, un élément du 25th Cav Reconnaissance Sqdron
Unité allemande dans le secteur 338. Infanterie Division, 757th et 758th Grenadier Reg et 338th Artillerie regt
Plus des restes de la 9. Panzer Div

Cdt
avatar
Blue Devil

Messages : 28
Points : 39
Date d'inscription : 09/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Invité le Mar 11 Mar - 5:07

D'après mes recherches (qui peuvent contenir des erreurs... il s'agit d'histoire), le 134th régiment de la 35th infantry, avec un régiment du 654th tank destroyer, passent par Châteaurenard où ils combattent déjà les unités Allemandes en retraite de Montargis. Après avoir pris le contrôle de Châteaurenard, les Américains se dirigent vers Douchy, où un groupe de résistant (non identifié pour le moment) essaye de bloquer la retraite Allemande, dont la colonne se sépare en deux. je ne connais pas de photo de ces deux colonnes Allemandes, mais dedans il y a tous les restes des divisions de Montargis (338ID, 708ID, RS1010 et d'autre à Identifier...).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Fab le Jeu 13 Mar - 4:20

Photo de la colonne allemande traversant Douchy en Août 1944, trouvée sur le site de Gilles :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sinon :

Le 23 août 1944, des colonnes de troupes allemandes battent en retraite et traversent la région, se dirigeant vers l’Est, sous la poussée des armées américaines. À Douchy, des F.F.I. de la région attaquent directement l’ennemi. Un groupe arrête un convoi allemand et fait 150 hommes prisonniers.

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A Douchy, la colonne se divise : sous le commandement de Maschler, une partie continue en direction d'Auxerre, où elle sera arrêtée quelques jours plus tard ; Arndt choisit le nord, en direction de Courtenay. Il tombe, le soir même, sur les Américains entre Douchy et Montcorbon et est ramené le lendemain à Montargis avec 500 autres prisonniers allemands.

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plaque commémorative: A cet endroit Maurice SANFAUTE, ingénieur agricole - fut tué par les allemands le deux septembre 1944 quelques heures avant la libération de Douchy - Son courage ne put compenser l'inégalité des armes - Nous garderons fidèlement sa mémoire car il fut un magnifique exemple d'énergie, de confiance et de loyauté ; il mourut à 24 ans.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1182
Points : 2600
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Invité le Jeu 13 Mar - 23:26

Merci pour la photo!
D'après la photo, les uniformes Allemands sont diversifiés. En premier plan, cela semble être de l'infanterie. En second plan, cela me fait penser à un post du forum sur le régiment de sécurité 1010, les uniformes correspondent à celui d'Emile RISE. Pour les Résistants présents, il faut que je compare avec d'autre photo, afin de définir le groupe.

 cat 



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Fab le Ven 14 Mar - 21:56


On voit mieux comme ça les uniformes ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1182
Points : 2600
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Invité le Ven 14 Mar - 23:37

Les Résistants semblent appartenir au maquis de Montcorbon, situé au-dessus de Douchy.

Et comme la colonne Allemande est arrêtée avant Courtenay, en présence du Général Arndt (Au temps de l’héroïsme et de la trahison / Paul Guillaume); Il s'agirait des restes de la 708 DI Allemande, dont Arndt est le commandant.

La deuxième colonne en direction d'Auxerre, est identifié. Elle comprendrait les restes de la 338DI, le SR1010 dont le commandant Maschler commande un bataillon. Par ailleurs les Américains, les capturent vers Joigny (Rapport USA 654th tank destroyer et 134th infantry regiment).

Tout cela semble correspondre!  

Par contre pour les dates, ce n'est pas vraiment ça:

D'après le lien ci dessous Douchy est libéré entre le 23 août et le 24 août. Après il n'y a plus d'armée Allemande dans le Loiret, sauf au Sud de la Loire.

http://gatinais.histoire.pagesperso-orange.fr/Liberation_ChtRnrd.htm

cordialement, 

merovide cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Blue Devil le Mar 18 Mar - 11:44

Bonsoir je reviens sur les unités US.

Dés lors si lors regarde bien les rapports aucune action du 134th Infantry ne dépasse Amilly – les Goths le 23/8. à cette même date le CCB est à Courtenay avec le 137th Inf et pour parti fait demi tour pour bloquer les troupes allemandes à l’est de Montargis (entre Paucourt et Douchy)
Le 134th Inf ne traversera Douchy que le 25 aout avec le 1st Bn en tête en direction de Joigny.




22 aout 1944

134th Infantry

0h50 ordre reçu d’avancer sur Montargis 1st Bn en tête suivi du 2d Bn, le 3rd Bn en réserve
6h30-7h00 le 1st Bn avance
8h00 1st Bn débarque à 4000m à l’Ouest de Montargis
9h20 le 2d Bn arrive sur site
11h30 organisation de patrouilles par les deux bataillons en direction de Montargis
13h40 patrouilles du 2d Bn au Sud-ouest de la ville de Montargis
16h15 le 2bn a sécurisé le pont à la pointe Ouest de Montargis
16h30 information reçu que des éléments de la 4th AD approchent de Montargis par l’est
18h00 le 1st Bn repart vers son objectif tandis qu’une patrouille du 2d Bn atteint la voie de chemin de fer à la pointe Est de la ville
22h30 rassemblement pour la nuit et patrouille de nuit.


1/134th à 3.6km Ouest de Montargis
A Co à Gaudry
B Co à l’ouest de La Manche
C Co dans les bois au NE de Montargis à 19h50
D Co à 3.20km Ouest de Montargis suite à action débutée à 17h30

2/134th à 5.6km Sud-ouest
E Co à 3.20km Sud-ouest de Montargis
F Co à 5.6km Sud-ouest de Montargis
G Co secteur de Montargis
H Co secteur de Montargis

3/134th en réserve

Med det/134th à 4.8km Ouest de Montargis à 11h00


137th Infantry

1/137th avec le CCA/4th AD
3/137th en réserve avec le CCR/4th AD
2/137th avec le CCB/4th AD
F Co à Souppes,
2d Bn à Courtenay

654th TD Bn

B/654 avec le CCB est à 3.20km Est de Landon à 18h30 et doit appuyer le 137th, sauf le 3rd Platoon qui lui appui le 134th

C/654 appui le 320th et se prépare pour l’attaque du lendemain

HQ et RCN Cos/654th quittent le SW pithiviers et arrivent à 2.4km Est de Villemoutiers vers 16h50.
Le HQ puis s’installe à 6.4km Ouest de Montargis, le RCN 1.6km Ouest de St Maurice sur Fessard


CCB/4th AD
Château-Landon, Souppes, puis en fin de journée vers le sud-est et arrive sur Courtenay (22/Cool et Douchy (donnée à la date du 22 !) coupant la retraite des allemands situés dans le secteur de Montargis. (dixit l’historique de la 35th)

************************
23 aout 1944

134th Infantry

8h30 rapports d’activités des patrouilles
9h50 mise en alerte par la division pour une attaque pour 11h00
11h15 ordre par la division d’une attaque de front pour 13h00
13h00 début de l’attaque
14h10 une avance de 500m est réalisée
16h00 1st Bn sur son objectif la voie de chemin de fer à la pointe Est de la ville
17h00 la F Co est en pointe la plus avancée à Amilly
17h30 le 2d Bn demande à ses unités d’avancer vers St Germain des Prés
18h45 2d Bn sur son objectif à Les Goths


1/134th à 3.2km Ouest de Montargis
A Co à Gaudry
B Co à La Manche
C dans les bois au NE de Montargis
D Co à 3.20km Ouest de Montargis

2/134th à 5.6km Sud-ouest
E Co 3à 3.20km Sud-ouest de Montargis
F Co à 5.6km Sud-ouest de Montargis
G Co secteur de Montargis/Montargis
H Co secteur de Montargis/Montargis

3/134th en réserve

Med det/134th à 4.8km Ouest de Montargis


137th Infantry

2/137th reste sur place à Courtenay
3/137th relevé par le 319th inf. à Orléans, direction Lomereuil
Des éléments du 1/137th à Sens
A Co à l’Ouest de la ville,
B Co à St. Clément, au Nord de Sens,
C Co au Sud-ouest de Sens à Meillot


320th Infantry

22-23 occupe la moitié du secteur Nord et le Nord-est de la ville de Montargis

654th TD Bn

A/654th
12h00 1st Platoon entre dans Montargis depuis le Sud,
13h00 le 1st et 2d Platoon sont dans Montargis.
Le 2 Platoon appui le 2/134 dans sont avance vers l’Est et le Sud-est de la ville vers la cote 130 et Amilly. Le 1st Platoon avec le 1/134 avance dans la ville vers la voie de chemin de fer, et occupe la portion Sud de la ville et les axes principaux en direction du Nord-est.
Le 3rd Platoon assure la protection du pont.
PC A/654 s’installe à coté du PC du 134th à 17h00 dans Montargis

C/654
Avec le 3/134 dans le secteur de Bellegarde, puis rejoint Montargis

B/654
Assure des points de défense et la couverture arrière du bataillon.


************************
24 aout 1944

134th Infantry
10h15 le régiment reçoit l’ordre d’envoyer une patrouille motorisée vers Courtenay, le 1st Bn se charge de cette mission
15h00 retour de la patrouille pas d’ennemi rencontré
16h20 ordre de la division et mise en alerte pour avancer vers l’Est
20h00 transmission des ordres pour avancer aux commandants ; le 134th doit avancer vers l’Est en véhicules mission occupé et tenir Joigny, le 1st Bn en tête.

1/134th à 3.6km Ouest de Montargis en attente d’ordres
A Co à Montargis
B Co à La Manche
C Co dans les bois au Nord-est de Montargis
D Co assure la défense de Montargis

2/134th à Les Gotches (Les Goths)
E Co à 3.20km Sud-ouest de Montargis envoie 2 patrouilles des 5h45 une motorisé entre ce point et Amilly capturant plusieurs ennemis et une autre à pieds, pas de contact. Patrouilles toute la journée
F Co à Amilly à 17h00
G Co à Les Gotches (Les Goths)
H Co à Les Gotches (Les Goths)

3/134th en réserve

Med det/134th à  4.8km Ouest de Montargis

137th Infantry
Retourne sous contrôle de la division et doit assurer le flanc sud du XII Corps et de la 3rd Army

320th Infantry
Avance dés 7h00 à pieds vers Courtenay. Le régiment restera dans ce secteur jusqu’au 26

654th TD
PC Co à 4.8km ouest de Montargis prés de Villemoutiers et les A&C Cos à Montargis,
la B/654 avec le 3/134th.
15h15 1st Platoon de la B Co et le 3rd RCN Platoon et des éléments du 3/134th sont à Gien, tandis que les 2&3rd Platoon le long de la Loire

************************
25 aout 1944

134th Infantry
7h00-7h50 le 1st Bn quitte Amilly
9h15 1st Bn à l’est de Joigny
10h00 le régiment à Joigny
16h30 mise en alerte pour un déplacement par véhicules
18h00 le 3rd Bn envoyé vers La Fontaine

1/134th à 400m Est de Joigny ; le bataillon a quitté Montargis à 6h00 roulant sur 45km sans pble
A Co à Joigny
B Co à Joigny est assure la défense ; a quitté Montargis à 7h00
C Co à Joigny
D Co à Joigny ; a quitté Montargis à 6h00

2/134th à La Roches St Cydrome
E Co à La Roches St Cydrome ; départ de son secteur initial à 7h30 pour arriver à La Roches à 10h00
F Co à La Roches St Cydrome
G Co à La Roches St Cydrome
H Co à La Roches

3/134th en réserve

Med det/134th Quitte son secteur à 10h00 et Joigny à 12h00

Au soir du 25, le 134th et 320th sont sur un secteur Charny-Douchy-Montargis avec une pointe avancée sur St Florentin au Sud de Joigny

137th Infantry

Régiment reçoit l’ordre de se rassembler à Courtenay et dans la matinée de rejoindre Sens. Le 1/137th repart pour Sens, le 3/137th au Nord de St Germain.
Des patrouilles sont envoyées depuis l’Est de Montargis vers l’Ouanne et St Romain.
Le lendemain sa ligne de front s’étend d’Orléans à St Romain, le 3/137th à Lorris et le 2/137th à Château-Renard


654th TD

PC Co à 2.4km Est de Courtenay
A Co prés du Les Pays sauf le 1st Platoon et le 1st RCN Platoon en appui avec le 3/134
B Co quitte Gien pour le secteur de Thimory puis Les Pays
C Co quitte Montargis pour la zone de rassemblement du bataillon à 1.6kmN de Chuelles

1/A/654 et le 1/RCN/654 avec le 3/134 à Joigny et vers 16h30 se trouve entre Joigny et Auxerre (Appoigny).

Le lendemain le 35th RCN Tp assure la sécurité des flancs nord Sens, Cheroy, Pont Sur Yonne et au sud entre Douchy et Gien


Sources : rapports d’actions des régiments 134th, 137th et 320th ;  654th TD Bn et historiques de la 35th Division et 4th AD  partiel


cdt
avatar
Blue Devil

Messages : 28
Points : 39
Date d'inscription : 09/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Invité le Mar 18 Mar - 21:40

CCB/4th AD Château-Landon, Souppes, puis en fin de journée vers le sud-est et arrive sur Courtenay (22/Cool et Douchy (donnée à la date du 22 !) coupant la retraite des allemands situés dans le secteur de Montargis. (dixit l’historique de la 35th) a écrit:

Comment le CCB pourrait-être à Douchy, alors qu'il combat à Griselles?
Sachant que le CCA est à Sens et que le CCR est loin derrière...

Au soir du 25, le 134th et 320th sont sur un secteur Charny-Douchy-Montargis avec une pointe avancée sur St Florentin au Sud de Joigny a écrit:

Si le 25 août le 134th est sur un secteur Charny-Douchy-Montargis, le 24 il pouvait très bien être à Douchy?

Je suis méfiant sur les rapport US, les heures et les dates ne correspondent pas souvent avec les témoignages de la libération, il serait mieux d'avoir des preuves photographiques...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Blue Devil le Mer 19 Mar - 0:16

Pour répondre à ta question,
 
Pour le CCB, j’ai bien inscrit dixit historique de la 35th ID (je vois mal une division refiler un fait ou une action à une division autre que la sienne et qui plus est lorsque l’un des bataillons du régiment fait partie du CC.
 
Le CCB le 22 il se sépare en deux, le CCB(-) avance sur Courtenay
,tandis qu'n TF part vers le sud puis l'Est, le 51st AIB plus le 179e Bn FA, un bataillon de 155 obusiers, la batterie «A» du 22e Bn FA, un peloton de TD, d'ingénieurs et de cavalerie attaché, se dirigea vers Montargis. La colonne traverse Mérinville à 1635 et de La Selle-sur-Labied à 1730. et la A & B Co engagé à Parcourt…. 23/8 … Word a été reçue que la 35e Division d'infanterie avait pénétré dans la ville de l'autre côté et était maintenant en le tenant. L'ennemi se retirait à l'Est et du Sud…. (texto la traduc que tu as mis en ligne sur le forum)
A 15h30 Paucourt est pris la C/51 AIB reste en arriere garde et le TF descend vers le sud. le 51st AIB installe son PC dans le Stade local
(l’historique du CCB de la 4th AD confirme dans les grandes lignes la séparation du CCB en deux des actions sur Paucourt et d’avoir assurer la couverture à l’Est de Montargis pour éviter que les allemands ne s’échappent) ave pour indication les seuls combats marquants sont le 22-23 aout du 51st AIB et la prise de Courtenay le 22 vers 15h00 et le 23 que le 137th reste dans Courtenay
 
le 23 le CCB(-) est déjà à Coutenay. Le 51st AIB reste engagé sur le secteur de Pourcourt
le 24 le 51st AIB repart rejoindre le CCB. Mais quid du reste du TF et en autre de son élément de reconnaissance durant les 22 & 23?
 
Concernant le 134th les localisations sont celles des rapports et avec les pointes extrêmes des avancées. Même dans l’historique du régiment, il n’est fait aucunement mention d’avancée extrême. Il est fait mention de Montargis puis le 24, ordre de préparation pour avancer, le 25 avance vers Joigny.
 
Dés lors des photos du 134th Inf pourraient être celle du 25 aout.
 
 
Sur le dernier point
 
Moi aussi méfiant d’ou le fait de n’avoir pas donné sur un seul jour les informations d’une seule unité, mais bien sur plusieurs jours et toutes les infos sur les unités que je disposais.  Si tu reportes cela sur une carte l’ensemble des mouvements cela donne une bonne vue d’ensemble.
 
Pour la 35th ID les rapports des unités et l’historique de la division se chevauche pas mal même bien. Ce qui n’est pas si fréquent.
Mais à défaut, ils sont une très bonne base pour comprendre et appréhender les faits.
 
C’est ce que tu as fait en mettant en ligne les rapports d’action du 51st AIB ou des liens vers des rapports d’autres unités…ou des unités allemandes présentes pour notre sujet (l’armée allemande n’étant pas de ma compétence, j’apprécie ce travail de recherche et de déduction de samedi 15/3).. Mais dés lors si l’on être méfiant nous devons l’être alors pour toute notre histoire.
 
il serait mieux d'avoir des preuves photographiques oui d’accord avec toi, mais faut il être sur de la date de prise de vue.
 
Car combien de ville ou village ont été « traversée/libérée » par des unités, et l’on voit les unités suivantes être sur les photos et servant dans les livres.
 
J’ai connu ce problème sur une ville en Seine et Marne ou durant des années tout le monde était persuadé de l’unité avec photos etc.., dix ans plus tard au détour d’une visite aux USA et quelques lectures de rapports, je découvre que c’était une autre qui avait libéré la ville quelques heures plutôt…avec un de ses régiments attaché à un CC et qui assurait le nettoyage des zones derrière la charge des blindés.
 
Quand tu dis que les heures et les dates ne correspondent pas souvent sur les rapports US avec les témoignages de la libération ; il est déjà tout autant difficile de faire parfois la part des choses avec les témoignages des civils. Ce n’est pas une critique de ton point de vue mais juste une constatation.
Ce problème est très grandement connu lors du DDAy (ou tout autre action) ou chaque civil, soldat ayant survécu à ce jour, l’a vécu différemment et raconter d’après son ressenti. Apres on prend les rapports d’actions. Puis on essai d’en faire une histoire cohérente, le plus dur est de ne pas interpréter les faits qui eux le sont parfois déjà une interprétation. En plus si l’on rajoute celui qui écrit….
 
A aujourd’hui je me dis qu’il faut savoir accepter les faits connus, sans pour autant être sur (ou de découvrir) qu’il n’y aura pas un nouvel élément qui remettra cela en question tout ou parti de ce fait.
 
Chacun a vécu à sa manière et dans son secteur sa libération et çà c’est la seule chose d’être sur…
 
 
Ne pas prendre cela pour un début de polémique ou une attaque, car ce n’est pas le cas et je m’en tiendrais là
 
Bien cordialement à toi
avatar
Blue Devil

Messages : 28
Points : 39
Date d'inscription : 09/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Invité le Mer 19 Mar - 4:45

Merci Blue Devil, il est vrai que mes recherches sur les unités Allemandes, sont plus précises que l'avancée Américaine. J'ai effectivement fait une carte de la libération, en essayant de retrouver le parcours des unités. Mais de nouveau, tu viens de me mettre le doute. J'apprécie, car je ne peux pas avoir raison sur tout. J'avais essayé de rejoindre, à peu près les témoignages civils et les rapports militaires. Il faut que je revois l'ensemble de la progression. On peut dire, sans se méprendre que les mouvements de l'armée Américaine sont mélangés à grande et petite échelle...

Cordialement,

Merovide

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Invité le Dim 23 Mar - 4:02

"Le 24 août 1944,par une pluie battante, les Américains finirent par retrouver l'état-major qu'ils avaient en vain cherché à Montargis." Le commandant allemand que nous aurions dû voir s'il n'avait quitté la ville, fit son apparition le lendemain à la Division...sous bonne garde", écrit le correspondant de guerre. C'était un de nos prisonniers parmi 500 environ capturés dans la région. Un vrai temps de soldat, la boue collant aux pieds. Comme tout le monde, le commandant allemand avait l'air misérable, sous la pluie battante. Avec l'aide d'un interprète, je lui demandai s'il avait eu connaissance de notre arrivée la veille dans la ville, pour l'inviter àse rendre, et s'il se serait rendu s'il avait été là? Le visage de l'allemand était froid et impassible. Il avait les pupilles dilatées,un double menton et le teint blafard. Il était de Koenisberg, en Prusse orientale. Il réfléchit un instant, puis il déclara, en pesant ses mots, qu'il ne s'agissait pas de se rendre, mais d'être coupé de l'armée et encerclé par des forces supérieures en nombre...(NB: la 35US infantry division progressait par l'ouest et le sud de Montargis et La 4 DB US par le nord et l'Est après avoir coupé l'armée allemande de leur repli (merovide)) C'est tout ce qu'il dit et après avoir ainsi parlé, il contemplait le spectacle qui s'offrait autour de lui... Les soldats américains marchaient dans la boue et passaient devant le commandant allemand, tandis que son visage demeurait ampassible, l'air harassé...( rien d'étonnant puisque ses ordres étaient de faire de Montargis une place forte, et de tenir ou de mourir; Or ici il est prisonnier, c'est plus enviable que d'être condamné à mort par Hitler pour désobéissance comme l'avait été Elster lors de sa reddition aux troupes Américaines à Beaugency (merovide))... a écrit:

Sur la photo, les prisonniers, auraient été pris le 24 août, d'après le texte ci-dessus.
Si les prisonniers, sont faits le 24 août, le C.C.B. est donc resté du 22 au 24 août, en attendant l'arrivé du 134th...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LIBERATION DOUCHY 23/8/44

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum