Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Le camp de Jargeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le camp de Jargeau

Message par Fab le Mar 17 Déc - 22:22

Période d'activité: Juin 1940 - 31 décembre 1945

Superficie: Au lieu-dit du Clos-Ferbois, 2 hectares et demi, 17 baraquements.

Capacité: 600 personnes.

Population internée: Tsiganes puis à partir d'octobre 1941, d'autres catégories d'individus : prostituées, étrangers, internés politiques ou administratifs, indésirables, expulsés du Calvados, réfractaires au STO.



Le camp d'internement de Jargeau était un camp de concentration situé à Jargeau (à l'emplacement du collège Clos Ferbois).
Entre mars 1941 et décembre 1945, Jargeau hébergea jusqu'à 1 700 prisonniers.

La construction du camp débute pendant l'hiver 1939. Dix-sept baraques sont édifiées pour abriter des réfugiés de la région parisienne qui fuient devant l'avancée des troupes nazies.

Après la débâcle, En juin 1940, la Wehrmacht vide le camp qui devient le "Frontstalag 153" où s’entassent pendant plusieurs mois 900 prisonniers de guerre français.

Le 26 octobre 1940, la Feldkommandantur 549 basée à Orléans ordonne aux autorités françaises de procéder à l’arrestation de tous les nomades du département du Loiret et d’organiser leur internement.
Jacques Morane, le préfet régional nommé à ce poste en juin 1940, décide d’utiliser l’ancien Frontstalag 153, et le 5 mars 1941, le camp des nomades de Jargeau est officiellement "ouvert". La plupart des Tsiganes du Loiret et des départements limitrophes sont raflés par la gendarmerie nationale. D’autres sont victimes de dénonciations. Au début du mois d’août 1941, le commandant du camp recense 606 internés.

Le camp de Jargeau devient le "camp des nomades".

À partir d'octobre 1941, des prostituées, des étrangers, des prisonniers politiques ou administratifs sont internés à Jargeau.

En 1943, le camp sert d'annexe à la prison d'Orléans.

L’internement des Tsiganes au camp de Jargeau va se poursuivre après le départ des troupes allemandes.

Le camp fut réutilisé entre la Libération et le mois de décembre 1945 pour l’internement de femmes soupçonnées de collaboration1.

La fermeture définitive intervient en décembre 1945.

Le 7 décembre 1991, une plaque commémorative a été inaugurée dans l'enceinte du collège Clos Ferbois. Le texte suivant y figure : "Ici, 1 700 personnes ont été privées de liberté entre 1939 et 1945 dont Tsiganes, résistants, réfractaires et personnes marginalisées".

pour plus d'information, contacter le Cercil d'Orléans 
45 rue du Bourdon-Blanc
45000 Orléans 0238420391
Site : www.cercil .fr

Source : http://www.ajpn.org/internement-Camp-de-Jargeau--93.html

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret

Fab
Admin

Messages : 1162
Points : 2572
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum