laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

Philippe WACRENIER, commandant du corps franc LIBERTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Philippe WACRENIER, commandant du corps franc LIBERTE

Message par Fab le Dim 24 Nov - 0:44

Rencontré à la réunion du 23 Novembre 2013 des Amis du musée de Lorris, Philippe WACRENIER président de cette association.


Biographie de Philippe WACRENIER

13 février 1925 : naissance de Philippe WACRENIER à Lille (Nord).

Scolarité : collège de Compiègne puis Lycée Janson de Sailly (Paris VI)

Juin 1940 : Monsieur WACRENIER est présent à la Rochelle pour passer les épreuves du baccalauréat. Les épreuves sont suspendues par l’arrivée des soldats allemands. Il rentre à son domicile familial à Compiègne. Il découvre sa maison pillée. Philippe WACRENIER entend également l’appel du Général de Gaulle sur la Radio anglaise.

1er novembre 1940 au 30 septembre 1944 : Philippe WACRENIER sert dans les Forces Françaises Combattantes (FFC) au titre d’agent P2. Monsieur WACRENIER est chargé du commandement du corps franc LIBERTE, groupe d’action et de protection du réseau Velite – Thermopyles. Il exerce les missions suivantes :

- Surveillance de réunions
- Recherche de terrains d’atterrissage
- Recherche de localisations possibles de maquis
- Transport de renseignements
- Diffusion de tracts et journaux de la Résistance
- Convoyage et hébergement d’aviateurs alliés tombés en France en attente de solution pour
leur retour en Angleterre.

Monsieur WACRENIER exerce sous le pseudonyme Michel PHILIP. Il accomplit son activité de résistance en région Parisienne. Il exerce également des missions dans le Cantal, en Normandie et en Sologne. Il a des contacts réguliers avec le Front National, l’OCM, Résistance et le MLN.

6 novembre 1943 : Philippe WACRENIER est arrêté suite à la découverte d’un dépôt d’armes par les allemands. Il réussit à s’évader et passe dans la clandestinité.

7 juin 1944 : Monsieur WACRENIER est arrêté. Il s’évade le 8 septembre 1944 au cours de son acheminement vers la déportation.

1er octobre 1944 au 1er octobre 1945 : il exerce à Metz à la Direction Générale des Etudes et Recherches (DGER). Il est chef du service Renseignement et Opération.

5 avril 1945 : Monsieur WACRENIER exerce une mission de liaison à Pantin. Il est blessé au
service commandé (fracture du fémur).

26 mai 1945 : Monsieur WACRENIER est promu au grade d’aspirant de réserve d’Infanterie.

1er octobre 1945 : Philippe WACRENIER est démobilisé.

Mars 1951 : Philippe WACRENIER est admis dans les cadres des réserves de l’infanterie
coloniale.


Monsieur WACRENIER a exercé la profession de Géologue en chef. Il réside actuellement à
Saint-Denis en Val

Distinctions Honorifiques :
Croix de guerre 1939 – 1945 avec étoile d’argent
Médaille militaire (décret du 5 juillet 1951, journal officiel du 7 juillet 1951)
Chevalier de la Légion d’Honneur,
Médaille de la résistance (décret du 6 septembre 1945, journal officiel du 12 septembre 1945)

Source : http://clg-victor-hugo-puiseaux.tice.ac-orleans-tours.fr/php5/wordpress/wp-content/uploads/2010/01/biographie-WACRENIER.pdf

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1189
Points : 2617
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe WACRENIER, commandant du corps franc LIBERTE

Message par Invité le Dim 1 Déc - 2:31

Beau parcours, que s'est-t'il passé à Pantin en 1945???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum