Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Hier à 9:59 par bcnn

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Un loirétain se bat contre l'Afrika Korps en 1942

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un loirétain se bat contre l'Afrika Korps en 1942

Message par Fab le Mer 19 Juin - 16:12

Article paru dans la République du Centre de Juin 2013 :





Pour avoir braconné à 18 ans, en période d'occupation allemande, Henry Thauvin est condamné à de la prison et une amende. Il quitte la région orléanaise pour échapper à la police de Vichy. Sans le sous, il s'engage dans la légion étrangère, en 1941, à Marseille

« Il y avait beaucoup d'Espagnols dans la Légion à ce moment-là, car la guerre d'Espagne était terminée depuis peu », confie Henry. Il rejoint rapidement l'Afrique du Nord avec le 1 er régiment étranger de cavalerie, direction la Tunisie. Il se bat à Pont du Fahs et Bou Arada, avec la 4 ecompagnie motorisée portée, puis à Oued Kébir, sous les ordres du lieutenant Busler.
Prisonnier à Capoue jusqu'en juillet 1943
« J'appartenais à l'unité de logistique. Nous avions juste nos fusils pour nous défendre. Une unité de chars anglais nous secondait. Ça a été attaques et contre-attaques jusque fin 1942. Après, Rommel, général allemand, est arrivé. Nous avions en face de nous les premiers chars Tigre allemands, qui nous fonçaient dessus. Nous avons été faits prisonniers. Nous avons marché plusieurs jours et nuits sans manger, sous le feu des avions américains qui mitraillaient notre colonne de prisonniers », raconte Henry.
Arrivé à Tunis, il embarque pour l'Italie en camp de prisonniers, direction Naples puis Capoue, où il restera jusqu'en juillet 1943. Séparé de ses copains légionnaires espagnols, il est rapatrié tout seul en France, jusqu'au camp de la légion d'Agen. Il revient sur Olivet, où la kommandantur allemande d'Orléans le convoque. Pour échapper à la convocation, il s'enfuit vers La Ferté-Saint-Aubin, à la ferme du By, chez sa tante Nathalie Thauvin. Là même où 17 maquisards seront fusillés par les Allemands en août 1944.

Source : http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/loire-sologne/2013/06/02/henry-thauvin-legionnaire-durant-1572152.html

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un loirétain se bat contre l'Afrika Korps en 1942

Message par Invité le Ven 21 Juin - 8:01

Les Espagnols étaient républicains et dans la légion c'était une façon de fuir la dictature de Franco. Mais il n'y a pas que dans la légion qu'on les retrouvent! Ils travaillent aussi au chantier forestier du carrefour de la résistance! 

cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum