laisser un message

Agrandir le chat .

La 4th Armoured Division "Breakthrought"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La 4th Armoured Division "Breakthrought"

Message par Fab le Jeu 9 Sep - 5:50

L'insigne de la 4e Division Blindée américaine qui, accompagnée de la 35th Infantry Division, a libéré en partie Orléans en Août 1944.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Fab le Sam 18 Sep - 21:12, édité 2 fois
avatar
Fab
Admin

Messages : 1192
Points : 2622
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 4th Armoured Division "Breakthrought"

Message par Fab le Jeu 9 Sep - 6:10


Qui a des infos sur cette 4th Armoured Division, et son rôle dans la libération du département ?
avatar
Fab
Admin

Messages : 1192
Points : 2622
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 4th Armoured Division "Breakthrought"

Message par Invité le Sam 18 Sep - 21:09

ya ça pour commencer

4th (US) armored division ("Breakthrough")

Organisation

Reconnaissance
25th cavalry reconnaissance squadron

Blindés
8th tank battalion
35th tank battalion
37th tank battalion

Infanterie
10th armored infantry battalion
51st armored infantry battalion
53rd armored infantry battalion

Artillerie
22nd armored field artillery battalion
66th armored field artillery battalion
94th armored field artillery battalion

Special troops
126th ordnance battalion
4th medical battalion
24th engineer battalion
144th signal company
504th CIC detachment

Historique

La 4e DB américaine fut activée à Pine Camp, le 15 avril 1941 à partir d’éléments-cadres de la 1ère DB. Elle passa la majeure partie de 1942 à s’entraîner dans le Tennessee (Camp Forrest), puis en Californie (Camp Young). En décembre 1943, elle revint dans le Massachusetts (Camp Myles Standish), d’où elle embarqua pour la Grande-Bretagne. C’est dans les iles britanniques qu’elle termina son entraînement.

De la Normandie à la Loire


28 juillet 1944 – la 4e DB entre à Coutances

La 4e DB débarqua le 13 juillet sur Utah Beach. Rattachée au 8e Corps, elle fut affectée à sa réserve opérationnelle et, mis à part quelques combats sporadiques à partir du 17 juillet, elle attendit l’opération Cobra pour exploiter la trouée de l’infanterie.
Positionnée sur le flanc gauche du 8e Corps, la 4e DB commence sa fulgurante percée le 27 juillet. Le 28, elle parvint à libérer l’important nœud routier qu’est Coutances. Entre la 3e et la 6e DB, elle poussa plein sud et atteignit Cérences le lendemain.

Une fois Avranches tombée aux mains des Américains, elle continua sa marche vers le sud – sa mission était d’isoler la péninsule bretonne. Le 1er août, elle traversa le Couesnon, dépassa Rennes le 4 et libéra Châteaubriant dans la soirée. Le 5, elle se retourna vers l’ouest et se scinda en deux colonnes : au nord, le CCB, par Malestroit et Baud, atteignit Pont-Scorff le 7 ; au sud, le CCA libéra Redon, Vannes et Auray, avant d’opérer sa jonction avec le CCB. Les opérations en Bretagne se terminèrent avec la libération de Nantes, le 12 août.

Le 13, la 4e DB fut placée sous le commandement du 12e Corps de la 3e Armée de Patton pour une course effrénée au nord de la Loire. Accompagnée de la 35e DI, elle atteignit Orléans le 17. A peine quatre jours plus tard, obliquant au nord, elle entrait dans Sens et établissait une tête de pont sur l’Yonne.


Septembre 1944 – le 4e RB attaque sur la Marne

En Lorraine

La 4e DB fut ensuite engagée dans les combats de Lorraine. Elle atteignit la Moselle le 11 septembre, et la traversa le surlendemain. Jusqu’au 14, elle encercla Nancy par l’ouest, son CCB soutenant l'avancée de la 35e DI. Le 16, elle libéra Lunéville. Dans les jours suivants, elle vint renforcer la 6e DB qui affrontait une contre offensive blindée allemande montée par Manteuffel.

Du 18 au 29 septembre, plusieurs brigades blindées, soutenues par des Panzer-Grenadiers, tentèrent de déloger les blindés américains. La 4e DB fut initialement repoussée de Juvelize, mais parvint à contre-attaquer le 22 aux Trois-Croix, taillant en pièces la 111e Pz-Brigade. Le 29, le 51e bataillon reprit Arracourt, enterrant définitivement la tentative allemande.

Une fois Manteuffel chassé de Lorraine, la 4e DB établit des positions défensives sur une ligne Chambrey-Xanray-Henamesnil. Le 11 octobre, elle fut placée en repos et ne retourna au combat qu’à partir du 9 novembre. Sa mission était alors de parvenir jusqu’à la Sarre. Le 12, elle s’empara du bois de Serres, libéra Dieuze, et parvint à établir une tête de pont sur la Sarre le 22. Elle était occupée à élargir cette tête de pont lorsqu’elle fur relevée, le 8 décembre.


Septembre 1944 – un Sherman du CCA, 4e DB, passe la Moselle

Dans les Ardennes

Le repos de la 4e DB ne dura pas longtemps. Le 18 décembre, deux jours après le déclenchement de l’offensive des Ardennes, elle fut chargée par le Gen. Patton de secourir Bastogne assiégée. Malgré sa fatigue, ses rangs clairsemés, l’usure de son équipement, et les conditions météorologiques qui handicapaient tout mouvement, elle couvrit 250 km en 19 heures !


26 décembre 1944 – ce Sherman du CCR fut le premier à atteindre
Bastogne, rompant ainsi l’encerclement de la ville.


A partir du 22, elle repoussa le flanc sud du saillant. Progressant sur la route Arlon – Bastogne, le CCA repoussa les parachutistes de la 5. FJ Division à Martelange. De son côté, le CCB fut retardé par la même unité de parachutistes à Chaumont, avant de les déloger le 24. Le ralentissement des deux colonnes amena l’engagement du CC de réserve, et ce sont les unités de ce dernier qui pénétrèrent à Bastogne le 26. Il faudra encore trois jours de lutte pour que la route Arlon – Bastogne soit définitivement sécurisée.

D’Allemagne en Tchécoslovaquie
Ce n’est que le 6 février que la 4e se remit en mouvement. Elle pénétra d’abord au Luxembourg, puis, toujours en combattant, traversa la frontière allemande le 9 mars. Elle passa la Moselle à Trier, et continua sur Worms. Avant d’atteindre le Rhin, il lui fallait nettoyer la Rhénanie, ce à quoi elle fut occupée les deux semaines suivantes.
Le 25, profitant de la tête de pont établie par la 5e DI, la 4e DB passa le Rhin. Roulant toute la nuit, elle traversa le Maine dès le lendemain, à Hauteur de Hanau. Le 29, elle captura Lauterbach, puis Creuzburg le 1er avril.
La 4e DB prit alors la direction de Chemnitz. Le 4, elle était à Gotha, et libérait le camp d’Ohrdruf. Le 12, elle franchit la Saale. Dans les derniers jours de la guerre, la 4e DB avançait vers la Tchécoslovaquie. Le 6 mai, elle avait traversé la frontière et établi une tête de pont sur l’Otava, à Strakonice. Ses éléments de tête étaient à Pisek.
Après la capitulation allemande, la 4e DB fut affectée à l’occupation de Landshut. Rapatriée aux Etats-Unis, elle fut dissoute le 26 avril 1946.
La 4e DB fut l’une des divisions blindées américaines les plus prestigieuses. Contrairement aux autres unités, elle n’adopta jamais de surnom officiel, mais était souvent désignée « breakthrough », c'est-à-dire « percée », surnom qui laisse présager de ses mérites au combat.

http://www.memorial-montormel.org/?id=39

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La 4th Armoured Division "Breakthrought"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum