Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Ven 18 Aoû - 9:59 par bcnn

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


La Division Trains de la 6th Armored Division fait étape à LORRIS - Septembre 1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Division Trains de la 6th Armored Division fait étape à LORRIS - Septembre 1944

Message par Fab le Mer 27 Juin - 10:49

Tôt dans la matinée du 10 Septembre, à 06h15, les convois roulaient à partir de la zone de transit et a commencé le long voyage qui devait nous amener à travers le cœur de la France. Voyager sur une distance de 302 miles, nous n'en avons probablement pas vu autant qu'en a vu Koch sur le Tour de France en temps de paix. Nous avons noté avec un vif intérêt la ville historique d'Orléans, et sa cathédrale célèbre, légèrement endommagé, mais debout solennellement en tant que symbole de la liberté religieuse.

En arrivant à la nouvelle zone de transit , à proximité de Lorris, les convois ont fait bivouac à 21h15 . Ce fut la fin du plus longue déplacement effectué par des convois , et chacun d'entre nous était épuisé. Un nouveau record a été établi pour se mettre rtapidmeent dans les sacs de couchage . J'ose dire qu'il n'y avait pas un homme qui n'était pas couché justes quelques minutes après l'arrêt du véhicule de tête .

Notre site de bivouac était une forêt de pins densément boisée, qu' une étroite route de terre longeait, bifurquant de la route principale. Les 2 premiers jours nous les avons consacrés principalement à déblayer le campement et faire des chemins menant du CP aux tentes des cuisine. Une fois, un bulldozer a été employé à déblayer le feuillage dense et les branches tombées. Des rubans balises blanc ont été enfilées comme des guides de nuit à la tente du CP et aussi aux latrines, car, la nuit, une forêt de pins est l' endroit le plus sombre sur la terre. Les tentes ont été plantées et les quartiers d'habitation sont devenus aussi confortables que possible.

La situation ici était relativement inactive et en attendant le prochain mouvement, les jeux de fer à cheval faisaient partis de la routine quotidienne. Nos sacs polochons, que nous n'avions pas vu depuis que nous avons quitté l'Angleterre, ont été distribués par Centre administratif à chaque soldat. Nous avons tirés d'eux tous les vêtements d'hiver en préparation pour les prochains mois.


À 10h30 dans la matinée du 19 septembre , les convois sont partis pour un autre escapade qui nous a amené à une zone de transit à 4 miles à l'Est de Saudron. Nous sommes arrivés à 19h07 heures et installés pour la nuit. Le lendemain matin, à 08h00 , le voyage a repris. Après avoir parcouru un total de 19,5 miles depuis qu'ils ont quitté la zone près de Lorris, le convois sont arrivés sur les lieux de bivouac, à 1.3 miles à l'Est de Martigny, à 10h10 heures.

texte original :

" Early in the morning of September 10th, at 0615, Trains rolled from the area and began the long journey that was to take us clear across the heart of France. Traveling a distance of 302.1 miles, we probably never saw more than could be seen on a Koch's Tour of France in peace time. We noted with keen interest the historic city of Orleans, and it's famed Cathedral, slightly damaged but standing solemnly as a symbol of religious freedom.

Arriving at the new area, in the vicinity of Lorris, Trains went into bivouac at 2115 hours. This was the termination of the longest single move made by Trains, and every one of us was exhausted. A new record was set when a mass operation of sliding into bedrolls got under way. I dare say that there wasn't a man in the organization who was not into the prone position some five minutes or so after the lead vehicle halted.

Our bivouac site was a densely wooded pine forest, and a narrow dirt road ran alongside, branching off from the main highway. For the first day or two we were mainly engaged in clearing away brush and making paths leading to and from the CP and the kitchen tents. On one occasion a bull-dozer was employed in clearing away heavy foliage and fallen branches. White tape lines were strung as night guides to the CP tent and also to the latrines; for, at night, a pine forest is the darkest place on earth. Pup tents were erected and the living quarters inside made as comfortable as possible. Still there were times during the night when an unnoticed pine cone would make an itching appearance, and a beautiful dream would be shot to Hell.

The situation here was relatively inactive and while waiting for the next move, a series of horse shoe games were a part of the daily routine. Our duffle bags, ehich we hadn't seen since we left England, were brought up from the Administrative Center and distributed to each individual. We took from them all winter clothing in preparation for the coming months.

At 1030 on the morning of September 19th Trains departed on another jaunt (he calls it that - typist) that took us to an eara 4 miles E of Saudron. We arrived there at 1907 hours and bunked down for the night. The following morning, at 0800 hours, the journey was resumed. After travelling a total of 19.5 miles since leaving the area near Lorris, Trains arrived at the bivouac site, 1.3 miles E of Martigny, at 1010 hours. "


source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Division Trains de la 6th Armored Division fait étape à LORRIS - Septembre 1944

Message par poilux le Mar 20 Mai - 8:39

Bonjours a Tous,
Ma mère, Doris Miller, m'a donné le jour ce dimanche 23 décembre 1923, quelques jours avant noel dans la ville de Monroe dans le Kentucky.
Cette ville, j'y ai grandi, fait mes études, flirté, travaillé jusqu'a cette année 1943 ou j'ai été appelé pour servir mon pays. J'ai donc signé le 12 avril 43. Après plusieurs mois d'entrainement, je me suis retrouvé en France.J'appartenais a la 6e US armored division, 50e armored infantry battalion ou j'avais la fonction d'infirmier.Je suis passé par le loiret. Puis vint l'allemagne et enfin la capitulation. J'ai survécu a ce conflit avec des joies, des peines et des larmes. Enfin je suis rentré au pays, dans mon bon Kentucky et me suis installé a Bowling Green. Je ne me suis jamais marié et n'ai pas eu d'enfant. Ma vie s'y est achevée en juin 1986 a l'age de 62ans. Je m'appelais Don W Miller.

Pourquoi cette histoire ???

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A cause de ça, découverte faite il y a quelques semaines.
J'ai voulu vous raconter mes recherches pour essayer de retrouver ce GI d'une façon différente. j'espère y etre arrivé.

Petit bonus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Morceaux de carte de la région de Brest trouvés non loin des plaques. 70 ans sous terre protégé par les restes d'une musette.
J'ai hésité a mettre cette histoire dans cette rubrique. Mais, vu l'unité, pourquoi pas. A ton bon vouloir Fab.

poilux

Messages : 15
Points : 21
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Division Trains de la 6th Armored Division fait étape à LORRIS - Septembre 1944

Message par Fab le Mer 21 Mai - 2:12

Merci Poilux pour ce très joli témoignage. Comment as tu retrouvé des infos sur ce combattant américain ? Sont elles véridiques ? J'imagine que tu les as trouvé sur un site, et brodé cette petite et jolie histoire dessus. C'est vraiment sympa de nous faire partager ta découverte. Eventuellement tu peux faire un copié collé de ton texte et le mettre dans la rubrique détection/ restauration. Ces trouvailles ont été faites dans le Loiret ?

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Division Trains de la 6th Armored Division fait étape à LORRIS - Septembre 1944

Message par poilux le Mer 21 Mai - 5:32

Merci pour la photo Mérovide, Genial.
Tous les renseignements sur cet homme sont exacts. J'ai bien sur brodé son histoire autour de ceux ci pour avoir une continuité. J'ai eu son extrait de naissance et de décès. grace a sont n° de plaque, les renseignements militaire.Son affectation grace au site sur la 50th. Un ami français vivant au US, qui fait parti d'association a de son coté, avec ses collegues américains fait des recherches généalogiques et assos d'anciens combattants. Leur engouement pour la mémoire de leurs anciens est autre qu'ici et j'ai eu pas mal de soutien meme si ça c'est fini en cul de sac.A mon grand regret d'ailleurs, j'aurai été ravi de renvoyer ces plaques a sa famille J'ai trouvé ça a quelques kms de Lorris. Pas mal de"restes" en tout genre d'un stationnement de pas mal de GI's.




poilux

Messages : 15
Points : 21
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Division Trains de la 6th Armored Division fait étape à LORRIS - Septembre 1944

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum