Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Jean Gérard, ancien para dans les SAS français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean Gérard, ancien para dans les SAS français

Message par Fab le Mer 13 Juin - 8:23

Engagé dans les Forces Françaises Libres, ce jurassien a combattu dans les rangs des SAS français avant de se fixer à Ouzouer/Trézée où il coule une paisible retraite entouré des siens

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jean Gérard au volant de sa Jeep lors d'une mission

Dans notre précédente édition, nos lecteurs ont pu découvrir comment Jean Gérard s'et vu contraint de quitter son Jura natal afin d'échapper aux allemands lorsque ceux-ci ont franchi la ligne de démarcation. Après avoir rallié la Grande-Bretagne via l'Espagne et Gibraltar, il devient parachutiste et se retrouve au sein du 4th SAS, une unité formée de soldats français dans un groupe de combat britannique.
Dans les jours qui suivent le débarquement en Normandie, il saute sur la Bretagne et mène ses premiers combats aux côtés des maquisards. Après la libération de Vannes, son squadron est envoyé à Briare où sa vie va prendre une nouvelle direction.

Nouvelle mission à Briare

C'est la fin du mois d'août 1944 et les opérations en Bretagne sont terminées. Le 3e squadron du 4 th SAS, que commande le capitaine Puech-Samson est envoyé, par la route, sur la Loire pour une nouvelle mission baptisée « Spenser ». Il s'agit de harceler les allemands qui battent retraite au Sud du fleuve, en direction du Nord-Est vers leur pays par la trouée de Belfort. Ces régiments, certains commandés par le général Elster (voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sont toujours armés et menaçants, d'autant plus que la Résistance se montre active à leur endroit, en particulier dans le Cher. En effet, leur route passe par Vierzon et Bourges. Si certaines troupes sont prêtes à se rendre, d'autres restent combatives. C'est pourquoi la mission de ce détachement de SAS, constitué de quatre pelotons de trois Jeeps respectivement commandés par Taylor, Raufast, Nicol et Fauquet consiste à les harceler pour entraîner le maximum de pertes dans leurs rangs.

Lorsque les SAS arrivent à Briare, la rive droite de la Loire est libérée. Ils ont choisi cette commune car le pont-canal, resté intact, est devenu l'unique point de passage dans la région.
Le « squadron » de commandement et le commandant Bourgoin dit le « Manchot « s'installent à l'Hôtel de la Poste à Briare et des SAS « bivouaquent » à l'Hôtel du Cerf. Le squadron de Loïc Raufast s'installe à l'Hôtel Terminus à Gien. D'autres sont à Cosne-sur-Loire. Mais le coeur du dispositif est à Briare où l'on vient se ravitailler et se reposer entre deux missions. Celles-ci se déroulent à un rythme soutenu jusqu'à fin septembre.

Jean Gérard y participe naturellement, sans doute dans le peloton de Fauquet ou sous les ordres directs du capitaine Puech-Samson, voire du commandant Bourgoin (selon David Portier). Jean Gérard raconte d'ailleurs qu'il a fait office d'agent de liaison et, à ce titre, a accompli de nombreuses fois le trajet Gien-Briare au volant de sa Jeep. Il ne garde guère de souvenirs de cette période, sinon cette anecdote. « Des paras avaient tué des lièvres dans une chasse. Le garde était venu se plaindre auprès du commandant Bourgoin qui avait répondu « laissez-les faire, ils seront peut-être morts demain ».
On avait donc la gâchette facile et certains racontent qu'il n'était pas rare qu'un bal s'achève façon « cow-boy », les paras tirant au plafond...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Peloton Taylor à Briare en Septembre 44 (collection David Portier)

Une rencontre déterminante

C'est lors d'une reconnaissance vers Ouzouer-sur-Trézée, déjà occupé par les américains, effectuée à la demande du capitaine Puech-Samson, que Jean Gérard va tomber en plein bal chez le restaurateur Jean Richer et rencontrer pour la première fois celle qui... deviendra son épouse, Paulette Leprêtre.
Pour autant, Jean Gérard poursuit sa guerre. « On a fait des prisonniers entre Issoudun et Châteauroux mais ils ont voulu être remis aux américains. Il faut dire qu'ils nous surnommaient les sanguinaires au béret rouge. J'étais à la Libération de Bourges ». Il ne souhaite pas trop en dire plus à cause de « trop de sang versé, de trop de copains tués ».

Après une période de permission en Champagne, Jean Gérard et ses compagnons sont envoyés d'urgence fin décembre pour enrayer la contre-attaque allemande dans les Ardennes. Il combat ensuite en Belgique puis il est rayé des cadres le 15 septembre 1945. Blessé plusieurs fois, Jean Gérard est chevalier de la légion d'honneur et titulaire de la médaille militaire, de la croix de guerre 39-45 avec palme deux étoiles d'argent. (citations à l'ordre de la Division). Il a sauté 29 fois dont une en opération de guerre.
Jean Gérard se marie enfin avec Paulette Lepêtre en avril 1945 avec qui il aura quatre enfants. Une fois dégagé de toutes obligations militaires, il part s'établir dans son Jura natal. Mais très rapidement, le couple décide de revenir habiter à Ouzouer-sur-Trézée. Jean Gérard est employé aux Etablissements Daviet « comme coupeur en ganterie et chaussures ».

Le lieutenant-colonel Bourgoin qui travaille dans un ministère, le sollicite pour être son chauffeur. Jean Gérard décline la proposition sous prétexte que « les SAS n'aimaient pas trop la discipline ». Il souhaite devenir éclusier. On lui accorde cette faveur et... l'écluse de la Gazonne qu'il va manoeuvrer jusqu'à sa retraite en 1982.

« J'ai alors connu les bateaux tirés par des hommes, des ânes puis des tracteurs. Il y avait des pinardiers, des charbonniers des transports de céréales et même d'essence... « Mais ce sont là d'autres souvenirs, sans doute plus doux que ceux des temps de guerre.

Martial Poncet

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret

Fab
Admin

Messages : 1162
Points : 2572
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum