laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

L'écrivain allemand Ernst JUNGER décrit la ville GIEN en Juin 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'écrivain allemand Ernst JUNGER décrit la ville GIEN en Juin 1940

Message par Fab le Mer 13 Juin - 2:07

C'est dans son journal "Jardins et routes - pages de journal 1939-1940" (trad. fr. Plon 1942) que l'écrivain Ernst JUNGER décrit son passage dans la ville de GIEN, le 22 Juin 1940, à la tête d'une compagnie d'infanterie de l'armée allemande.

il décrit le spectacle qu'il a sous les yeux :

" Ensuite en direction de Gien. Je vis là, comme sur une image à moitié effacée, au fond, des tours médiévales et, au premier plan, un décor complètement brulé, qui fumait encore, avec des cadavres d'hommes, de chevaux, de toutes sortes d'animaux domestiques,. A l'entrée s'étalait le cadavre d'un porc allongé, blanchâtre, gonflé comme une larve gigantesque. Le long des routes et des haies, les champs étaient jonchés de chars d'assaut hors d'usage.Deux fortes unités de chars ont dû se rencontrer ici et c'est un simple accessoire d'un tel choc qu'une ville d'importance moyenne soit réduite en cendres. Un tel spectacle donne l'impression d'une catastrophe technique de proportions inouïes "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un extrait du Journal de Gien du 26 Février 1998

Ernst Jünger (Heidelberg, 29 mars 1895 – Riedlingen, 17 février 1998) est un écrivain allemand.

En tant que contemporain et témoin de l'histoire européenne du xxe siècle, Jünger a participé aux deux guerres mondiales dans les troupes de choc au cours de la première et sous l'uniforme de la Wehrmacht comme officier de l'administration militaire d'occupation à Paris à partir de 1941.

Devenu célèbre après la publication dans Orages d'acier (1920) de ses souvenirs de la Première Guerre mondiale, il a été une figure intellectuelle majeure de la révolution conservatrice à l'époque de Weimar mais s'est tenu éloigné de la vie politique à partir de l'accession des nazis au pouvoir.

Jusqu'à la fin de sa vie à plus de cent ans, il a publié des récits et de nombreux essais ainsi qu'un journal des années 1939-1948 puis 1965-1996. Parmi ses récits, Sur les falaises de marbre (1939) est l'un des plus connus.

Francophile et francophone, Ernst Jünger a vu son œuvre intégralement traduite en français et « il fait partie, avec Günter Grass et Heinrich Böll, des auteurs allemands les plus traduits en France »2. Figure publique très controversée à partir de l'après-guerre dans son pays, il a reçu le Prix Goethe en 1982 pour l'ensemble de son œuvre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1189
Points : 2617
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum