Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Aujourd'hui à 9:59 par bcnn

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


BEAUGENCY - Marcel BOUBOU , instituteur déporté à Auschwitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BEAUGENCY - Marcel BOUBOU , instituteur déporté à Auschwitz

Message par Fab le Lun 11 Juin - 13:10

Né le 22 Septembre 1892 à Beaugency, Loiret. Il est instituteur.
Au moment de son arrestation, il est domicilié à Orléans .


En 1938, Marcel Boubou est en poste à Orléans (45), à l’école des garçons de la rue Dauphine. Il fait correspondre sa classe avec des écoliers soviétiques. Adhérent du Parti communiste, il est membre de la Commission de contrôle départementale du mouvement Paix et Liberté.

Le 19 octobre 1940, il est arrêté puis remis aux “autorités d’occupation” à leur demande et transféré au camp allemand de Royallieu à Compiègne (Oise - 60), administré et gardé par la Wehrmacht (Frontstalag 122 - Polizeihaftlager).

Dans ce camp, en mars 1942, il participe comme enseignant aux cours organisés parmi les détenus à l’initiative du Parti communiste clandestin. Quatre fois par semaine, il assure pendant une heure des cours… d’Espéranto.

Entre fin avril et fin juin 1942, il est sélectionné avec plus d’un millier d’otages désignés comme communistes et une cinquantaine d’otages désignés comme juifs dont la déportation a été décidée en représailles des actions armées de la résistance communiste contre l’armée allemande (en application d’un ordre de Hitler).

Le 6 juillet 1942 à l’aube, les détenus sont conduits sous escorte allemande à la gare de Compiègne et entassés dans des wagons de marchandises. Le train part une fois les portes verrouillées, à 9 h 30.

Le 8 juillet 1942, Marcel Boubou est enregistré au camp souche d’Auschwitz (Auschwitz-I) sous le numéro 45276 (sa photo d’immatriculation a été retrouvée).

Il meurt à Auschwitz le 18 septembre 1942.

Le conseil municipal d’Orléans a donné le nom de Marcel Boubou à une rue et à une place de la commune, sur la rive gauche de la Loire.

source : http://www.memoire-vive.net/biographies/45276.html

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum