Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


le 36e GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) tient TREILLES-DU-GATINAIS (18 Juin 1940)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le 36e GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) tient TREILLES-DU-GATINAIS (18 Juin 1940)

Message par Fab le Jeu 28 Juil - 10:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’Escadron moto et l’Escadron de mitrailleuses tiennent les passages du Fusain et Treilles-en-Gatinais, permettant le rassemblement, à Prefotaines, des 3 Bataillons restants de la 41e DI qui sont portés sur Gondreville, que l’ennemi attaque en force et encercle. Toute tentative de sortie échoue. Une à une les unités doivent cesser le combat.

Combats:

Wolkrange, 10 mai 1940
Buvange
Le Bouemont, 12 mai1940
Ruette
La Malmaison
Etrepilly La sablonnière (Aisne)
Villiers-le-Vast (Aisne)
Nogent-L’Artaud (Aisne), 13 juin 1940
Sainte-Aulde (Seine-et-marne)
Courtacon (Seine-et-Marne), 14 juin 1940
Preaux (seine-et-Marne), 15 juin 1940
Souppes (Seine-et-Marne), 17 juin 1940
Château-Landon (Seine-et-Marne)
Treilles-du-Gatinais (Loiret), 18 juin 1940

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Marcel LE PRINCE au guidon de son side-car en Septembre 1939, caserne Lepic de Saint Avold (Moselle)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dernière édition par Fab le Lun 25 Fév - 2:39, édité 1 fois
avatar
Fab
Admin

Messages : 1178
Points : 2596
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 36e GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) tient TREILLES-DU-GATINAIS (18 Juin 1940)

Message par Invité le Mer 30 Jan - 9:19

Si une personne a des renseignements sur ce que sont devenu les prisonniers du 36ème GRDI après leur capture du 17 Juin 1940 à St Maurice Loiret, sachant qu'ils auraient été envoyé vers le 22 Juin au Stade de Montereau Loiret comme prisonniers...Je recherche des documents ou témoignages véridiques sur cette période et surtout sur Montereau sachant qu'un grand nombre à terminé au Frontstalag 125 de Melun avant de partir 5 ans en Allemagne
Pour information, je préviens FAB pour la photo, mon père défunt Marcel LE PRINCE est au guidon du side mais je n'ai pas le nom de son coéquipier et la photo a été prise en Septembre 1939 à la caserne Lepic à Saint Avold en Moselle
Merci pour vos réponses pour mon mémoire....
Jano53

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le 36e GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) tient TREILLES-DU-GATINAIS (18 Juin 1940)

Message par Invité le Sam 2 Fév - 23:40

Le Lundi 17 Juin, les combats vont continuer dans la région nord-ouest de Montargis. Les troupes allemandes qui, le dimanche après-midi, ont occupé Beaune-la-Rolande et Corbeilles, reprennent le lundi matin leur marche en avant et se heurtent à la 41e Division d'Infanterie Française. Celle-ci devait se replier sur Châtillon-Coligny et Briare, mais le général Bridoux, qui se sentait encerclé à Bazoches-sur-le-Betz, donna l'ordre de changer de direction.
Dans la nuit du 16 au 17, la division passa le Loing sur les ponts, de Dordives et de Souppes. Pour atteindre la Loire à Sully, un seul pont restait libre : celui de Presnoy (ceux de Bûges, de Cepoy et Sainte-Catherine ayant sauté le dimanche à 20 heures). L'artillerie de la division (13e et 213e) fut chargée de le défendre. L'infanterie était formée des 101, 103, 104 R. I., d'une Partie du 8e chasseurs pyrénéens et d'un régiment formé à Aschères avec des permissionnaires. Elle manquait de moyens de transport.
De Château-Landon, la division descendit sur Préfontaines, Treilles, Gondreville. Des reconnaissances avaient signalé le Q.G. allemand à Sceaux, des troupes à Corbeilles et, en fin de matinée, à Ladon : un groupe de motocyclistes fut chargé d'enrayer leur marche. Le général aurait voulu aller à Lorris pour pousser son artillerie sur la Loire, mais son chauffeur fut tué à 800 mètres de Gondreville. Revenu à pied au village, il en organisa la défense, et les issues furent barrées.
Deux sorties furent tentées : l'une, sur la route de Gondreville à Villevoques, échoua : un officier d'artillerie y fut tué.
Deux bataillons du 101e passèrent entre la station-magasin de Mignères et le Parc du Génie ; ils eurent quelques tués dans les bois de Villevoques et furent faits prisonniers à Chevry (sur St-Maurice).
L'artillerie allemande, installée à Treilles et à Girolles, commençait à bombarder Gondreville : quelques maisons et l'église furent atteintes. Il était 5 heures du soir. Pour éviter un massacre inutile, le général se rendit. Il y eut environ 4.000 prisonniers, dont plus de 2.000 à Gondreville.
Un jeune prêtre fut tué à Préfontaines.
À Corquilleroy, le lundi à 9 h., deux soldats allemands en vélo traversent le bourg presque vide, allant vers Gondreville ; d'autres arrivent une demi-heure après en auto et en vélo. Sur la route de Château-Landon, au hameau de la Vieille-Poste, trois pièces d'artillerie sont mises en position et tirent sur Gondreville où se trouvent encerclés les Français de la 4le division. Au hameau des Héraults, entre la route de Château-Landon et celle de Gondreville, les Allemands s'installent dans deux fermes, montent dans les greniers, retirent quelques tuiles et placent leurs mitrailleuses. Le bois de Tirepeine et les boqueteaux qui bordent la route de Gondreville sont harcelés.
Vers 16 heures, la bataille est finie. Près de la mare des Tonneliers, les Allemands rassemblent 7 à 800 prisonniers cernés dans les bois environnants ; ils les groupent ensuite près du monument aux morts et dans l'église. Au cours de ces combats, un officier allemand et 8 soldats sénégalais sont tombés.

Extrait:http://gatinais.histoire.pagesperso-orange.fr/Crespin_guerre.htm
Ce sont les seules informations que j'ai pour le moment cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le 36e GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) tient TREILLES-DU-GATINAIS (18 Juin 1940)

Message par Fab le Lun 25 Fév - 2:42


Pour JANO 53, merci de ces précisions sur la photo, j'ai mis une légende en dessous. Le membre du forum melodunum a créé un site sur Melun pendant la Seconde Guerre Mondiale, vous devriez le contacter par messagerie privée si vous cherchez des informations sur le Stalag 125 de cette ville.

Bonne chance pour vos recherches.

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1178
Points : 2596
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 36e GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) tient TREILLES-DU-GATINAIS (18 Juin 1940)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum