Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Jeu 3 Aoû - 23:03 par Fab

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


L'entrée en guerre et la prise d' ORLEANS par les Allemands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'entrée en guerre et la prise d' ORLEANS par les Allemands

Message par Fab le Jeu 26 Aoû - 4:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entre Septembre 1939 et Mai 1940, la population orléanaise semble avoir suivi de loin la drôle de guerre.

Ce n'est qu'aux alentours du 13 Juin 1940 que la peur gagne les habitants. L'afflux de réfugiés, en provenance du nord, et le départ de l'armée française, le 14 Juin pousse la grande majorité des orléanais à quitter la ville.
Ils ne sont plus que quelques milliers semble-t-il, lorsque le premier raid aérien allemand survient dans la nuit du 14 au 15 Juin.

Les bombardements vont continuer le 15 et dans la nuit suivante, touchant la rue Royale et le quartier de l'église Saint Paul, le bas de la rue Bannier et l'ouest de la place du Martroi, la maison de Jeanne d'Arc et les archives municipales de la rue d'Illiers. Il ne reste plus que les façades de l'hôtel Cabu et de la Chancellerie.

Le génie français a le temps de faire sauter les deux ponts routiers (Joffre et Georges V) pour empêcher la progression vers le sud des Allemands.
En revanche, le pont de chemin de fer ou pont de Vierzon n'a pu être détruit ; laissant les troupes allemandes rejoindre la rive droite de la Loire.

Lorsque les Allemands entrent dans la cité, le 16 Juin dans l'après-midi, la ville est presque déserte et flambe encore.

Dix jours plus tard, le 25 Juin, l'armistice est signée ; l'occupation commence.

A l'entrée en vigueur de l'armistice, les incendies des bombardements ne sont pas tous éteints. De sorte que les destructions de 1940 dans la ville sont principalement dues aux incendies plutôt qu'aux ravages des bombes.
Les Orléanais rentrent d'exode. Quelques 1500 familles sont sinistrées. La cité doit se réorganiser autour de ses ruines.

Nommé le 21, le nouveau préfet Jacques Moranne arrive à Orléans le 25 Juin 1940. Sa première préoccupation : reconstruire la ville. Mais avant tout, la déblayer afin de rétablir la circulation et éviter les effondrements.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum