laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

La Libération : Et le long cauchemar prend fin … Mais le reveil est douloureux…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Libération : Et le long cauchemar prend fin … Mais le reveil est douloureux…

Message par Fab le Ven 25 Fév - 8:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le 16 août, vers 16 heures, les chars américains entrent à Orléans, guidés par les F.F.I. locaux. Les fenêtres sont décorées de drapeaux tricolores : la foule, descendue dans la rue, acclame les libérateurs qui défilent avec leurs prisonniers.

Les Américains entrent à Pithiviers le 21 août, puis ils livrent combat à Malesherbes. Montargis et Gien sont libérés le 23 août. Partout, la population reserve le même accueil chaleureux et triomphal aux libérateurs. Les jeunes femmes, séduites par les G.I.s, délaissent un peu les F.F.I. ceux-ci fraternisent avec les Américains, échangeant cigarettes et chocolat contre une bouteille de vin. Ensemble, ils lèvent leur verre à la libération. Jamais ivresse n'a été aussi douce, jamais alcool n'a semblé aussi agréable. Peut-être est-ce parce qu'il a le goût de la vie.

Mais le soleil de la libération ne brille pas pour tout le monde la guerre a coûté la vie à de nombreuses personnes qui sont autant de familles déchirées. Aux 82 tués dans les combats de la libération, il faut ajouter les 514 soldats morts en 1939-40 et les 305 ne reviendront pas…

De nouvelles autorités, établies par la résistance, remplacent rapidement les institutions de Vichy. A Orléans, André Mars s'installe en tant que commissaire de la République, au nom du gouvernement provisoire présidé par le Général De Gaule. Celui-ci vient saluer, le 18 septembre 1944, la rénovation des pouvoirs publics et administratifs dans le département.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Toute personne suspectée d'avoir collaboré est jugée à la cour spéciale de Justice installée dès novembre à Orléans. Certains sont arrêtés ou internés dans le camp de Pithiviers, réaménagé pour les recevoir, dans des conditions humaines cette fois-ci. Lors des épurations, il n'y aura pas de justice expéditive, le ressentiment populaire se limite à des protestations.

Le vif enthousiasme de la libération perd un peu de son intensité : des militants de Résistance sont renvoyés au front dans les Vosges ou sur l'Atlantique. Certains, peinés, ressentent comme un oubli de leur actes de bravoure. Le département a été ravagé par les bombardements. Les dettes économiques ne permettent pas la reconstruction dans l'immédiat. Le manque de moyens de transport, mais surtout de denrées alimentaires se fera ressentir jusqu'en 1947. Enfin, la guerre n'est pas encore terminée. La victoire définitive sur le nazisme demande un ultime effort de huit mois à la France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Après les bombardements, les ponts sont tous détruits. Le seul moyen de traverser la Loire est d'utiliser ces embarcations.

Malgré ses lourdes difficultés, la démocratie a éré reconquisse, et avec elles les droits et les libertés de chacun : les nombreux partis politiques, traqués par Vichy, sortent enfin de la clandestinité, des journaux comme "La République du centre", voient le jour... La population semble apprécier les nouvelles institutions issues de la résistance : la majorité des municipalités provisoires mises en place à la Libération reçoivent quantité de suffrages.

Le 8 mai 1945, annonce la chute du Reich.
Un avenir prometteur, porté par un nouvel élan, va naître d'entre les ruines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La population se lie d'amitié avec les G.I.s. On échange le vin... contre les cigarettes. (Montargis)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les américains défilent dans la rue Dorée avec leurs prisonniers (Montargis)
avatar
Fab
Admin

Messages : 1189
Points : 2617
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum