Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Jeu 3 Aoû - 23:03 par Fab

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Pierre BROSSOLETTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pierre BROSSOLETTE

Message par Fab le Ven 25 Fév - 7:41



Elevé dans une famille républicaine, il étudie l'histoire avant d'entrer premier à l'Ecole Normale Supérieure en 1922. Il se dirige vers une carrière de journaliste dans la presse écrite mais aussi à la radio. Comme son père, il devient socialiste et adhère au SFIO en 1930. Il s'oppose aux accords de Munich de septembre 1938 ce qui lui vaut d'être exclu de la radio. L'année suivante, affecté comme lieutenant il se bat en juin 1940 mais est démobilisé le 23 août. Il rachète alors avec son épouse une librairie papeterie.

C'est là qu'il est contacté par des résistants et devient le principal rédacteur d'un journal clandestin. Après le démantelement du réseau par la Gestapo, Pierre Brossolette enseigne l'histoire. Cela ne l'empêche pas de continuer la résistance, cette fois avec le réseau de renseignement du colonel Rémy. Réclamé à Londres, il s'envole pour la capitale anglaise au mois d'avril 1942 où il s'entretient avec le général De Gaule.

Il décide ensuite de rejoindre les services secrets de la France combattante où il sera à l'origine de nombreuses missions. En septembre 1943, il travaille avec Emile Bollaert (en remplacement de Moulin) à la future organisation de presse et de la radio après la libération. Ils doivent se rendre à Londres mais sont arrêtés le 3 février 1944 lors de leur embarquement.

Conduits à la Gestapo, avenue Foch, Pierre Brossolette se défenestre du 5ème étage, préférant mourir que subir la torture en risquant de trahir ses camarades. Il décèdera quelques heures plus tard, le 22 mars 1944.

http://apprendreenligne.net/bouat_98_99/brossolette.html
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum