Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Aujourd'hui à 9:59 par bcnn

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Pierre CHARIE , résistant du réseau HISTORIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pierre CHARIE , résistant du réseau HISTORIAN

Message par Fab le Mar 9 Nov - 21:24

Pierre Charié, né le 14 janvier 1915 à Égry (Loiret), décédé le 12 mars 1973 à Égry, est un résistant et un homme politique français. Il est père de Jean-Paul Charié.

Le Résistant

Pierre Charié travaille dans la Résistance dès le début de l'occupation. Fin 1941, en contact avec Londres, pour le 2e bureau français, il facilite le passage en Espagne d'hommes voulant rejoindre les Forces françaises libres. En mars 1943, il fait partie d'une organisation « dont l'activité fut très belle, puisqu'en mars 1943, elle enregistrait déjà 12 parachutages reçus »2. Fin 1943, il travaille avec Roger Mercier3. Courant avril 1944, le colonel O'Neill « Formule »4 leur fait rencontrer le commandant Saint-Paul, officier du SOE qui, arrivé récemment, offre d'armer la Résistance. En mai 1944, il travaille comme adjoint de George Wilkinson, chef du réseau HISTORIAN (réseau du SOE dans le Loiret), et lorsque ce dernier est arrêté fin juin, il assure l'intérim, sous le nom d'Étienne Leblanc. Le 30 août, le commandant Pierre Charié est nommé chef départemental des FFI. Il prend peu après le commandement du 1e bataillon de Volontaires de l'Orléanais.

Le Député

Pierre Charié fut député du Loiret pendant quinze ans, de 1958 jusqu'à sa mort en 1973.
30/11/1958 - 09/10/1962 : UNR
18/11/1962 - 02/04/1967 : UNR-UDT
12/03/1967 - 30/05/1968 : UDVR
23/06/1968 - 01/04/1973 : UDR
11/03/1973 - 12/03/1973 : UDR

Le commandant Pierre Charié, nommé chevalier de la Légion d'honneur, décoré de la Croix de guerre, avec citation à l'ordre de l'Armée, puis titulaire d'une décoration de l'Armée américaine, a été reçu en novembre 1947, au cours d'une brillante prise d'armes dans la cour de l'ambassade britannique à Paris, « compagnon dans le D.S.O. » (Distinguished Service Order).


http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Chari%C3%A9

avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre CHARIE , résistant du réseau HISTORIAN

Message par Invité le Sam 21 Mai - 6:19

on trouve quelques informations sur le site de la ville de Pithiviers

http://www.ville-pithiviers.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=267&Itemid=223&mv=true#Giry

Pierre CHARIE (1915-1973)

Né à Egry en 1915, Pierre Charié, négociant en boissons, s'engage dans la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. En contact avec Londres et le général de Gaulle, il participe à de nombreux atterrissages et parachutages dans la région de Pithiviers.
En 1944, il coopère avec le réseau Historian, un service secret britannique dans le Loiret chargé de soutenir les mouvements de résistance. Le 26 juin 1944, lorsque le chef du réseau, Georges Wilkinson, est arrêté, il assure son intérim sous le nom d'Etienne Leblanc.
Le 30 août, il est nommé chef départemental des Forces françaises libres (FFI). Il prend peu après le commandement du 1er bataillon de volontaires de l'Orléanais.
Elu député de la 3e circonscription du Loiret en 1958, il est réélu cinq fois consécutivement jusqu'à son décès en 1973.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum