laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

L'occupation à Châlette et aux environs de Montargis - 1940/1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'occupation à Châlette et aux environs de Montargis - 1940/1944

Message par Fab le Ven 29 Oct - 11:31



L'occupation à Châlette et aux environs de Montargis - 1940/1944

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Défilé de troupes allemandes, place Mirabeau en 1942 - cliché Lemosse


III L'occupation allemande

Elle revêtit des aspects différents. Au début, elle fut correcte, bien qu'ici ou là des violences inutiles révélaient le caractère nazi. Avec le temps, quand dans leurs désirs de collaboration « ils » furent déçus, elle redevient dure et sans pitié, mais reconnaissons que certains officiers et soldats, qui n'étaient point nazis, furent humains.
Le samedi 22 Juin 1940, à Courtenay, les Allemands célèbrent l'armistice qui vient d'être annoncé, et, en pleine nuit, ils s'en vont au presbytère, qui est occupé par un prêtre du Midi, fait prisonnier à Châlette, aux Docks. Ils le tuent sauvagement, puis, circulant dans les rues, ils se font ouvrir plusieurs maisons et s'emparent de cinq hommes et d'une femme qu'ils vont également tuer ; le lendemain matin, ils massacreront un jeune homme qui va de Sens à Montargis et qui ne donne pas assez vite son vélo.
A cette époque, il y a 13.000 prisonniers entassés dans la caserne : ils n'ont pas le droit d'écrire, mais toute une organisation se crée pour prévenir leurs familles et leur transmettre les réponses. Les évasions aussi se font nombreuses, quelquefois avec l'aide d'un caporal allemand, qui est novice franciscain. Un entrepreneur,qui travaille à la caserne, a toujours un ouvrier de plus, quand il quitte son chantier.
Les nazis, furieux de ne pas gagner la sympathie française, arrêtent de plus en plus..: ceux qui ont obéi aux consignes de la radio gaulliste et cessé le travail, le 11 Novembre 1941, tels M. Maurice Bornet et Mlle Philippot ; ceux qui sont connus comme militants communistes, et certains seront massacrés, tels MM. Tellier et Laforge, à Châteaubriant ; ceux qui ont gardé des armes chez eux, comme M. Mollereau.
Le 19 Juin 1942, en la fête du Sacré-Coeur, M. l'Abbé Foucher est arrêté pour avoir confessé un soldat allemand, d'origine tchèque, et refusé de dévoiler le secret de sa confession.
Puis ce sont le tour des familles juives qui seront emmenées en deux rafles principales :
Le 26 Juin 1942, M. et Mlle Gorkine, MM.Levinsky, M. Kremenstein, etc...
Le 23 Février 1944, Mme Gorkine et son fils, M. et Mme Cerf, etc...
En 1945 les Allemands font des réquisitions massives, pour les côtes ou l'Allemagne, mais beaucoup leur échappent, passent dans le maquis, se trouvent une.vocation subite de garçon de ferme, ou se font opérer de l'appendicite...
Les groupes de résistance se multiplient au début de 1944 et les nazis, qui le savent, déportent en Allemagne tous ceux qu'ils peuvent saisir... comme Mmes Goavec et Villechenon, M. Brochard, etc...

avatar
Fab
Admin

Messages : 1189
Points : 2617
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum