laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

Petite chrononologie de la libération du Loiret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite chrononologie de la libération du Loiret

Message par Fab le Ven 15 Oct - 4:54

Petite chrononologie de la libération du Loiret

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Equipe de mortier au pied de la cathédrale d'Orléans

Après le débarquement du 6 juin 1944, les Alliés intensifient les bombardements aériens.

Le 8 juin, le pont ferroviaire dit "de Vierzon" à Orléans est détruit, la ligne Paris-Toulouse coupée. Les gares sont particulièrement visées.

Début août, la 3eme Armée du général Patton libère Le Mans et progresse au nord de la Loire.

Le 8 août, les FFI reçoivent l'ordre de couper la ligne de la Loire aux Allemands.

En avant de la 3eme Armée, l'aviation alliée prépare vers l'est le terrain, détruit les installations militaires allemandes, pilonne les voies de communication, mitraille les trains et les convois routiers.

Le 7 août, le pont de Jargeau s'écroule sous les bombes lâchées par deux avions à Croix de Lorraine.

Le 15 août, les premiers éléments de l'Armée Patton pénètrent dans le Loiret par le nord-ouest. Ils avancent en trois colonnes, la première par Artenay et Chevilly, la seconde par Epieds-en Beauce, Tournoisis, Saint-Péravy et Coinces, la troisième par Coulmiers et Bricy. Le soir, les Américains cantonnent entre Ormes et Bricy.

Le 16 août, les Allemands regroupent leur défense sur l'ouest d'Orléans, faubourg Saint-Jean, rue Basse-d'Ingré et à la Madeleine. Les Américains sont informés par des Résistants qu'il n'existe pratiquement pas de défense sur le faubourg Bannier. Ils font passer leurs troupes d'Ormes à Saran, balayent le barrage du faubourg Bannier et peuvent entrer dans Orléans par le nord. Par précaution, une colonne progresse par le faubourg Saint-Jean, une autre continue par les mails vers le quartier des " Champs-Elysées ", la principale emprunte à partir de la place Gambetta la rue de la Bretonnerie et débouche vers 15 h sur la place de l'Etape.
La foule, enthousiaste, se précipite au milieu des blindés et des jeeps et acclame ses Libérateurs.

Pithiviers est libéré le 21 août, Montargis et Gien le 23 août.

Il faut attendre septembre 1944 pour que les FFI libèrent le sud de l'Orléanais.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Fab
Admin

Messages : 1189
Points : 2617
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum