laisser un message

Agrandir le chat .
Derniers sujets

GIDY : Hommage à Lucien BOURGON, instituteur déporté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GIDY : Hommage à Lucien BOURGON, instituteur déporté

Message par Fab le Lun 9 Mai - 19:18

Hommage à Lucien Bourgon, mort déporté


À l'occasion de la Journée du souvenir des victimes et héros de la déportation, les membres du Souvenir français de Gidy ont souhaité organiser une cérémonie d'hommage à l'instituteur de leur commune – encore en activité en 1944. Il s'appelait Lucien Bourgon.

Né en 1900, celui-ci a vécu les horreurs de la Guerre 1914-18 lors de laquelle il aidait au transport des blessés dans son école primaire supérieure, alors transformée en hôpital de campagne. En 1939, il participe à la guerre au sein du 405 e régiment de pionniers.

Il est arrêté
le 19 juillet 1944
Prisonnier au camp d'officiers de Lüben, il est renvoyé à Gidy en 1941 pour cause de maladie. En 1942, il retrouve son poste d'enseignant tout en prenant part à la Résistance : libération de prisonniers français, hébergement de familles juives, liaisons avec un groupe de renseignements interalliés…

Le 19 juillet 1944, Lucien Bourgon est arrêté par des Allemands et des agents français de la Gestapo orléanaise. Il est envoyé à Buchenwald, puis dans le kommando de Witten-Annen, dans une usine de guerre. À l'arrivée annoncée des Américains, les Allemands se sauvent en attelant les prisonniers à leurs véhicules. Les déportés n'ont que l'herbe des bas-côtés des routes pour se nourrir, quand les SS le permettent. Le 5 avril 1945, Lucien Bourgon meurt de faim et d'épuisement.

D'abord inhumée sur place, à Lippstadt, la dépouille de Lucien Bourgon est ensuite rapatriée à Boësses dans le caveau familial.

Ils n'oublient pas
Les habitants de Gidy n'ont pas oublié les actes de bravoure de leur instituteur. Samedi matin, le Souvenir français (présidé par Jean-Pierre Alluard), ses anciens élèves, camarades, et tous ceux qui l'ont connu, se sont rendus au cimetière de Boësses pour lui rendre hommage.

Benoît Perdereau et Pierre Petiot, maires de Gidy et de Boësses, les deux associations d'anciens combattants (présidées par Marcel Lorphelin et André Surateau) étaient notamment là. À la cérémonie. La biographie du héros a été rappelée, avant les dépôts de gerbes, les Marseillaise et Chant du partisan.

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1189
Points : 2617
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: GIDY : Hommage à Lucien BOURGON, instituteur déporté

Message par Enolagay le Lun 22 Aoû - 3:48

avatar
Enolagay

Messages : 38
Points : 62
Date d'inscription : 28/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum