30 Avril 1944 Combat aérien Montargis...

Aller en bas

30 Avril 1944 Combat aérien Montargis...

Message par Invité le Mer 22 Sep - 4:53

Le Dimanche 30 Avril 1944 à l'aube, les P51B ''Mustang'' du 380e Squadron, 343e Fighter Group de la 9th US Air Force

Enfin, en ce 30 Avril 1944, la neuvième mission pour Charlie fut l'escorte d'un Box de B24 sur Lyon. Chasseurs et bombardiers se retrouvèrent à 9h44, à 18000 pieds à la verticale de Sancerre. La mission de bombardement sur cet important nœud ferroviaire obtint pour les observateurs qu'étaient les chasseurs d'escorte ''d'excellent résultats'' et les appareils prirent le chemin du retour. Toutefois, ils furent rapidement interceptés par les chasseurs de la 5/JG2 "Richtoffen" basés à Creil et qui s'étaient portés à leur rencontre. Une dizaine de Messerschmitt Bf 109 attaquèrent de front les bombardiers au-dessus de Montargis.

Tout se passa alors très vite. Le 380 Squadron flanquait les bombardiers sur leur droite, légèrement en hauteur, en parfaite position d'intervention, mais ses pilotes ne remarquèrent les chasseurs allemands que lorsqu' ils ouvrirent le feu, aux flammes des départs. Après leur passe, les Bf 109 effectuèrent un renversement pour se remettre en position d'attaque.

Donnons la parole à Charlie :

''De mémoire, nous avons tous été surpris par ces lueurs de départs qui venaient d'on ne sait où. J'ai choisi un avion au centre de la formation et le suivis au sol. Le pilote allemand n'était pas un novice et faisait littéralement corps avec sa machine. Il savait que j'étais derrière lui avant même que j'aie tiré. Après mon tir, il s'est mis à virer d'une aile sur l'autre, effectuant des manœuvres inversées en espérant, je pense, que je ferais de même et m'écraserais. Quand il eut compris que je n'entrais pas dans son jeu, il fit une manœuvre qui me stupéfia: Réduisant sa vitesse, il sortit en même temps les volets et le train d'atterrissage, espérant que je le dépasse et que de chasseur, je devienne la proie. Sa manœuvre aurait pût réussir, mais, Dieu merci, j'étais suffisamment loin derrière lui pour empêcher sa tactique de fonctionner. En effet, dès que je vis de la fumée sortir de ses échappements, j'avais compris qu'il allait tenter de me faire passer devant, et j'ai manœuvré pour rester derrière lui en volant d'un bord sur l'autre. Je crois que, dans ce jeu du chat et de la souris, c'est ce qui m'a sauvé la vie. Quand le pilote allemand a réalisé que je ne le dépasserais pas, il accéléra brusquement, rentra les flaps et le train, mais une seule jambe remonta. Apparemment, la jambe gauche avait été endommagée lorsqu'il avait été descendu à relativement grande vitesse ou bien une de mes balles avait endommagé les circuits. Le jeu du chat et de la souris venait de connaître son épilogue: le pilote allemand effectua alors un virage à gauche et s'éjecta à un millier de pieds d'altitude. Je l'ai suivi dans sa chute et pris des photos avec ma camera d'aile. Le pilote allemand, sous son parachute, a fait quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie, un geste de grande sportivité et d'honneur: Il s'est tourné vers moi, a agité les bras et m'a fait le salut militaire. J'ai donc pris la direction de l'Angleterre en rasant les arbres, en essayant d'économiser le carburant qui me restait, car la route du retour était longue''.

La 5/JG2 perdit 4 appareils dans cet engagement, 2 Fw 190 et 2 Bf 109. Seuls les pilotes de ces deux derniers parvinrent à s'éjecter aux environs de Montargis: Le Lieutenant Lackner commandant la 5/JG2 et son ailier, le sous-officier Kolmanisch, tous deux récipiendaires de la Croix de Fer. Le Lieutenant Lackner, de retour dans son unité , confia à ses camarades (témoignage du Lieutenant Müngersdorff recueilli par l'auteur en 1999, qui confirme l'épisode du salut) le soulagement qu'il avait éprouvé après avoir vu l'avion qui venait de l'abattre se diriger vers lui sans lui faire subir le même sort. Lackner fut tué en combat aérien près de Beauvais le 18 Mai 1944. Le second Bf 109, celui de Kolmanisch, fut attribué au 2d Lieutnant McEchron, l'équipier de Charlie.

http://www.ansa39-45.fr/moore.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 30 Avril 1944 Combat aérien Montargis...

Message par Fab le Mer 22 Sep - 5:15


Merci de toutes ces infos de qualité Mérovide, j'ai prévenu mes anciens voisins de l'Oise de ton message, ça va les intéresser puisque les chasseurs étaient basés dans l'Oise, à Creil.

Je donnes le lien vers leur site qui est très pointu sur tout ce qui touche l'Oise :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Wink
avatar
Fab
Admin

Messages : 1258
Points : 2708
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum