Derniers sujets
» Ma présentation Parleseul
Mar 29 Aoû - 23:14 par Fab

» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Ven 18 Aoû - 9:59 par bcnn

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Inauguration de l'espace Yvette Kohler-Choquet, résistante du Loiret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inauguration de l'espace Yvette Kohler-Choquet, résistante du Loiret

Message par Fab le Mer 22 Sep - 4:16


Voilà quelques passages du discours prononcé par le Maire de Châteauneuf Sur Loire le 13 juin 2009, lors de l'inauguration de l'espace culturel reprenant le nom d'une grande résistante du Loiret, Mme Yvette Kohler–Choquet .


" A toute la famille de madame Kohler-Choquet,
Mesdames et messieurs,
Chers amis,

[...] Pourquoi avoir baptisé ce bâtiment du nom d'Yvette Kohler-Choquet ?

C'est en mai ou en juin 2008 que Josette Terrier me propose le nom d'Yvette Kohler-Choquet pour ce bâtiment. Elle a eu la chance de croiser Madame Kohler-Choquet au collège de Châteauneuf et a été marquée par cette rencontre. [...]. Le collège au nom de Jean Joudiou juste en face, offre une opportunité de réunir les deux camarades avec en plus l'opportunité de la présence et du témoignage d'une des dernières résistantes. Je suis emballé par cette idée car j'ai aussi eu l'occasion de discuter avec Madame Kohler-Choquet et d'apprécier cette grande dame.

Malheureusement, le 28 juillet 2008 Yvette Kohler-Choquet disparaît. Notre volonté de témoignage prend une résonance encore plus forte. Il faut que son nom soit associé à un bâtiment qui s'adresse à toutes les générations de notre ville.

Par cet hommage nous pensons ainsi respecter le parcours de Madame Kohler-Choquet. Après « l'enfer », elle a consacré sa vie à faire connaître ce qu'était la Résistance, la Déportation et ce qu'elle a pu y vivre. Son combat pour témoigner auprès des jeunes générations et son parcours pour que cela ne se reproduise plus a été admirable tant sa pédagogie a été appréciée. Son message s'adressait aux plus jeunes, ici il sera vivant !

« Si chaque génération construit l'Histoire en se fondant sur les leçons d'hier, les témoignages rapportés ont leur utilité. Se souvenir va bien au-delà de la simple mémorisation d'évènements vécus. C'est affirmer notre identité nationale, notre foi dans le destin du pays ... la mémoire n'est pas seulement le passé... c'est aussi l'avenir car la vie commence toujours demain. »
« Les pierres de la mémoire »

Si Jean Zay avait coutume d'observer qu'à Orléans il connaissait « toutes les pierres et tous les visages, ceux des vivants et ceux des morts ». Nous serions récompensés si cet espace contribuait à ce que le visage, le souvenir et le message de Madame Yvette Kohler-Choquet restent gravés dans la mémoire et dans le coeur des Castelneuviens.

Je tenais aussi à vous lire des passages du mot que m'a adressé Monsieur Richard Kohler, un des fils de Madame Kohler-Choquet, qui est retenu en Suisse pour des obligations professionnelles :
« Ma pensée va vers maman qui souhaitait que nous devenions des citoyens du monde, responsable et tolérant; à mon papa sans qui après un parcours militaire, il n'y aurait pas eu de reconstruction morale, physique et de perspective d'avenir; à Jean Joudiou, phare lumineux éternel pour moi qui ait bénéficié ensuite de l'amour de mes parents durant mon enfance castelneuvienne. »
« Dites leur bien que nous sommes tous les acteurs d'un puzzle fragile et notre rôle ne peut se concevoir sans le souvenir, la mémoire pour éclairer notre avenir commun et solidaire. »

Et puis maintenant voici un moment important, l'heure des remerciements :

Je remercie toute la famille de Madame Yvette Kohler-Choquet. "

Loïs Lamoine
Maire de Châteauneuf sur Loire
Conseiller Régional du Centre
avatar
Fab
Admin

Messages : 1187
Points : 2609
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum