Derniers sujets
» Vidéo - ORLEANS 1939 à 1945
Aujourd'hui à 9:59 par bcnn

» Vidéo - Le maquis de LORRIS et la prise de l'école militaire à PARIS
Jeu 3 Aoû - 22:59 par Fab

» Nouvelle arrivée MARIE-MARTINE et la DAVCC
Mar 1 Aoû - 3:30 par Marie-Martine

» Recherche tombe de mon grand père mort à Sigloy le 18/06/1940
Ven 28 Juil - 2:54 par Fab

» présentation de DURAND
Ven 28 Juil - 2:48 par Fab

» Présentation Didier
Mer 26 Juil - 23:14 par Fab

» Présentation steeven
Jeu 22 Juin - 20:23 par Fab

» Présentation de CGOUACHE
Jeu 22 Juin - 20:16 par cgouache

» Presentation DA SILVA
Lun 29 Mai - 18:35 par DA SILVA

» GIEN : Récit et photos de la Bataille de Gien - 15 au 19 Juin 1940
Ven 26 Mai - 1:58 par Fab

» Gien et Orléans en 1940
Mer 24 Mai - 0:22 par Fab

» Gien, de 1940 à aujourd'hui
Mer 24 Mai - 0:15 par Fab

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


La Résistance expliquée aux écoliers de Sandillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Résistance expliquée aux écoliers de Sandillon

Message par Fab le Lun 20 Juil - 0:09

Article paru dans La république du Centre du 24-06-2015

http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/loire-sologne/2015/06/24/la-resistance-expliquee-aux-ecoliers_11493996.html


Les élèves de l'école élémentaire de Sandillon ont été sensibilisés, vendredi, à l'histoire du maquis de Samatha qui a vu le jour sur le territoire de la commune en 1944.

Philippe Berault, fils de résistant, est venu expliquer aux jeunes des classes de CM2 l'histoire du maquis, son attaque le 21 juin 1944 par les soldats allemands, les arrestations et déportations qui s'en sont suivies.

« Il ne pesait plus que 30 kilos à son retour des camps »
« Le directeur de votre école, Gaston Croisille, a ainsi été arrêté, torturé et déporté dans un camp en Allemagne. Libéré à la fin de la guerre, il ne pesait plus que 30 kilos à son retour, et mourut d'épuisement 15 jours son retour. Beaucoup d'autres habitants ont également été déportés, hommes ou femmes. Certains ne sont jamais rentrés ».

Beaucoup de doigts se sont levés dans la classe : « Pourquoi les déportés avaient les cheveux rasés ? », « Pourquoi vous appeliez les Allemands les Schleus ? », « Les personnes déportées étaient juives ? », « Est-ce que Ravensbruck c'est un mot codé ? », « Pourquoi les déportés travaillaient-ils alors qu'ils savaient qu'ils allaient mourir ? », etc.

Des alliés cachés dans les granges
Philippe Berault a répondu à toutes ces questions, aidé de l'ancien maire, Daniel Brusseau, qui a connu l'Occupation. Il avait 8 ans : « On n'aimait pas les soldats allemands, alors on jouait à les imiter pour nous moquer d'eux. Certains habitants cachaient des maquisards et des aviateurs alliés dans leurs granges. On le savait mais on n'en parlait pas. Quand les premiers américains sont arrivés pour libérer le village en août 1944, ils se sont arrêtés en jeep devant l'église, et ont distribué des chewing-gums à nous les enfants. On ne savait pas ce que c'était ».

_________________
Admin du site Loiret 39/45
Passionné d'Histoire Locale et de la Seconde Guerre Mondiale
Adore vivre dans le Loiret
avatar
Fab
Admin

Messages : 1186
Points : 2608
Date d'inscription : 25/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://loiret3945.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum